[BRETAGNE] Lorient (56) : Le chauffard refuse le contrôle, blesse trois policiers et écope de 2 ans de prison dont un avec sursis - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


dimanche 30 mai 2021

[BRETAGNE] Lorient (56) : Le chauffard refuse le contrôle, blesse trois policiers et écope de 2 ans de prison dont un avec sursis

Un jeune homme de 19 ans a été jugé ce mercredi par le tribunal correctionnel de Lorient (Morbihan) pour avoir refuser d’obtempérer aux forces de l’ordre et blessé trois policiers, dont l’un très sérieusement. Il a écopé d’une peine de deux ans de prison dont un an avec sursis probatoire et purgera sa peine sous bracelet électronique.

Image/photo

‏ L'ACTUALITÉS : FRANCE   | BRETAGNE   | EUROPE   | INTERNATIONAL   | FAITS DIVERS

Par : .actu17.fr

Il a tout tenté pour échapper à ses responsabilités, blessant trois fonctionnaires de police. Un automobiliste au volant d’une BMW Serie 1 se trouvait avec quatre autres personnes dans sa voiture ce lundi soir vers 20 heures, lorsqu’il a refusé le contrôle d’une patrouille de police, sur le cours de Chazelles. Le conducteur avait consommé de l’alcool et du cannabis, tout comme ses passagers raconte Ouest France.

Le chauffard accélère et prend la direction du boulevard Emmanuel-Svob. La voiture de police se lance à sa poursuite mais s’est finalement un équipage de la BAC qui est chargé de stopper le fuyard. Près de la mairie, l’automobiliste se retrouve face à un policier, arme à la main, qui lui ordonne de s’arrêter. Mais rien n’y fait. Il continue sa route et fonce vers l’impasse Per-Jakez-Hélias, avant de se retrouver coincer par des poteaux.

45 jours d’ITT

Les policiers mettent pied à terre pour l’interpeller et sont obligés de briser les vitres de la voiture dont les portes sont fermées. Pris au piège, le chauffard fait marche arrière. Deux policiers se retrouvent alors coincés entre la BMW et une voiture en stationnement. L’un s’extirpe rapidement, mais son collègue n’y parvient pas. Le mis en cause lui roule sur le pied, le blessant gravement. Un autre fonctionnaire ouvre le feu pour protéger la victime et touche le conducteur de manière superficielle. Il est alors interpellé.

Au total, trois policiers ont été blessés durant cette intervention. L’un s’est vu attribuer pas moins de 45 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). Les deux autres blessés ont eux aussi eu plusieurs jours d’ITT.

« J’ai pris peur »

Lors du procès ce mercredi, le prévenu de 19 ans qui n’avait jamais été condamné par le passé, a reconnu qu’il ne voulait pas se laisser interpeller. « J’ai pris peur », a-t-il aussi justifié ajoutant qu’il devait « commencer un travail ce mardi » et qu’il avait « besoin de son permis ». Le vice-procureur Michaël Giraudet s’est dit « sidéré » par le comportement de ce jeune majeur.

Le tribunal a condamné le prévenu à deux ans de prison, dont l’un avec sursis probatoire de deux ans, avec obligation de soins, de travail et d’indemnisations. Sa peine sera aménagée sous bracelet électronique. De plus, sa voiture a été confisquée et son permis a été annulé. Il ne pourra pas le repasser durant les six prochains mois.

  SOURCE : actu17.fr


Bas Pub