Coronavirus : Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage» - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


dimanche 9 mai 2021

Coronavirus : Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»

L’élite mondiale pilote-t-elle la réponse à la crise sanitaire du coronavirus avec un agenda qui l’a anticipée? Analyse d’Éric Verhaeghe, énarque et auteur du livre «Le Great Reset: mythes et réalités» (Éd. Culture & Racines), au micro de Rachel Marsden.

Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»

Par : Rachel Marsden / fr.sputniknews.com

La presse a fait couler beaucoup d’encre pour réfuter le «Great Reset» ou «Grande réinitialisation», l’idée que la pandémie mondiale de Covid-19 était exploitée par les décideurs mondiaux pour bouleverser l’ordre économique mondial.

Le New York Times, la BBC, la CBC au Canada, Le Monde et d’autres grands médias l’ont qualifiée de théorie du complot sans fondement. Pourtant, le site web du Forum économique mondial de Davos revendique ouvertement la notion sur une page intitulée «La Grande réinitialisation»: «Il est urgent que acteurs mondiaux coopèrent pour gérer simultanément les conséquences directes de la crise du Covid-19. Pour améliorer l’état du monde, le Forum économique mondial lance l’initiative de la Grande réinitialisation.»

Ce n’est pas parce que certaines personnes d’extrême droite et autres complotistes, qui croient tout ce qu’ils lisent sur réseaux sociaux, s’intéressent à la Grande réinitialisation qu’ils ont forcément tort sur toute la ligne. Rappelons-nous que certains dirigeants mondiaux de premier plan ont aussi évoqué le concept, à commencer par Klaus Schwab, fondateur du Forum économique de Davos, qui a publié un livre portant ce titre.

Après plus d’un an de crise sanitaire, a-t-on maintenant assez d’éléments pour savoir si la Grande réinitialisation est un mythe ou une réalité? Éric Verhaeghe, énarque et auteur du livre Le Great Reset: mythes et réalités (Éd. Culture & Racines), explique qu’en revenant sur les textes, le concept de Great Reset n’est pas un fantasme:

«Le Forum de Davos ne cache pas son leitmotiv qui est le Great Reset. D’ailleurs, il y a eu un Forum virtuel fin janvier dernier dont le thème était The Great Reset et où des leaders mondiaux se sont succédé pour expliquer leur vision de la Grande réinitialisation. Ce qui est sûr, c’est que le Great Reset est une idée qui existe, qui est animée, argumentée, réfléchie, raisonnée, croisée, pas seulement par deux ou trois esprits dans leur chambre mais par un tas de gens qui se retrouvent à Davos, en téléconférence, des chefs d’État. Cela n’a rien de caché ni de sulfureux.»

Y a-t-il des liens concrets entre l’agenda de Davos et la crise sanitaire?

«Le livre "The Great Reset" a été publié au mois de juillet 2020. Il a commencé à être écrit probablement au mois de mars, avril 2020, c’est-à-dire au début du confinement… Ce qui nourrit un certain nombre de fantasmes, c’est que le forum de Davos a organisé une sorte de répétition en 2019 sur la réponse mondiale qu’on pourrait apporter à une crise de coronavirus. Tout cela est public. C’était en octobre 2019, au moment où il est très probable que le virus a commencé à faire son œuvre», rappelle Éric Verhaeghe.

Comment l’agenda de Davos se traduit-il en France? Notre interlocuteur explique que tous les grands pays occidentaux utilisent des voies de réponse à la crise du Covid qui sont citées par le Forum de Davos.

«Le Great Reset propose un certain nombre de mesures de confiscation des libertés et les gouvernements occidentaux les mettent en place les uns après les autres. En France, Emmanuel Macron avait d’abord réfuté la mise en place du pass sanitaire, puis il le remet sur la table. Cette espèce de façon un peu bizarre d’établir un passeport sanitaire sans le mettre en œuvre ressemble beaucoup à ce que propose Davos qui est la mise en place d’un système de traçage des populations pour, évidemment, les protéger contre leurs propres maladies. Ce traçage consiste en fait à vous suivre toute la journée avec votre téléphone portable. Mais cela finit par punir les gens pour être allé où il ne fallait pas.»

Que sait-on des prochains projets de l’élite de Davos? Éric Verhaeghe rappelle que cet été, le Forum de Davos organise une répétition d’une réponse à une cyberattaque mondiale qui paralyserait le système financier international et mettrait à […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET


Bas Pub