Course-poursuite à Valence : un chauffard percute deux voitures de police et frappe un policier - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 26 mai 2021

Course-poursuite à Valence : un chauffard percute deux voitures de police et frappe un policier

Une course-poursuite s’est déroulée dans les rues de Valence (Drôme) dans la nuit de lundi à mardi. Un chauffard a percuté deux véhicules de police avant d’être interpellé, tout comme son passager. Les deux hommes étaient munis d’un fusil et de munitions.

Image/photo

Par : actu17.fr

Une voiture était recherchée par la police ce lundi à Valence. Un homme qui se trouvait à l’intérieur du véhicule aurait exhibé un fusil. C’est ce même véhicule qu’un équipage des forces de l’ordre a repéré vers 2 heures du matin, dans la rue Fernandel qui se situe dans une zone pavillonnaire.

L’automobiliste a refusé de s’arrêter à la demande des policiers, et a pris la fuite. Une course-poursuite a débuté et des renforts ont été demandés pour coincer rapidement le fuyard. Durant cette fuite à pleine vitesse, le passager en a profité pour se débarrasser d’un fusil à canon scié de calibre 12 et de quatre cartouches, qu’il a jetés par la fenêtre. L’arme et les munitions ont été récupérées peu après par les fonctionnaires.

Un policier reçoit des coups de poing en plein visage

Le chauffard a percuté la voiture de police à plusieurs reprises et a disparu. Un autre équipage l’a repéré quelques instants plus tard. L’homme n’a pas hésité à percuter cette seconde voiture de police. Cette fois, son véhicule s’est retrouvé à l’arrêt. Le fuyard est parti en courant mais a été rattrapé rapidement par les policiers qui ont dû le maitriser, étant donné qu’il se rebellait violemment.

Son passager ne s’est quant à lui pas opposé à son interpellation. Les deux individus ont été placés en garde à vue et l’enquête a été confiée au commissariat de la ville.

Un policier a été blessé et a reçu un certificat mentionnant deux jours d’Incapacité totale de travail (ITT) après avoir reçu des coups de poing au visage de la part du chauffard, au moment de son arrestation.

  SOURCE : actu17.fr


Bas Pub