Covid-19 : Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


dimanche 16 mai 2021

Covid-19 : Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet

Après avoir été immunisés contre le Covid-19, certains Français diffusent leur certificat de vaccination sur Internet. Une pratique déconseillée par un gendarme spécialisé en cybersécurité. Ces personnes risquent ainsi de livrer leurs données personnelles, car les QR Codes y donnent accès.

Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet

Par : Anna Borissova

Alors que la campagne de vaccination bat son plein en France avec environ 19,2 millions de personnes ayant reçu une première dose et près de 9,1 millions complètement vaccinées, ces dernières se voient délivrer une attestation de vaccination depuis le 3 mai. Elle présente deux QR Codes.

Sur le document remis à l’issue de la vaccination, le premier code, situé en haut à gauche, peut être présenté comme pass sanitaire, tandis que le second, en haut à droite, sert à l’application TousAntiCovid.

Des partages «risqués» sur Internet

De plus en plus de photos de QR Codes circulent ainsi sur les réseaux sociaux. En effet, ce document est publié par de nombreux internautes qui veulent prouver qu’ils se sont fait vacciner. Cependant, il faut faire attention à l’information diffusée.

Comme l’a indiqué sur son compte Twitter Matthieu Audibert, gendarme spécialisé en cybercriminalité, il est fortement déconseillé de mettre sur un réseau social une attestation de vaccination complète avec le QR Code associé.

«Évitez de mettre sur Twitter votre attestation de vaccination complète avec le QR code associé», avertit-il.

Des informations personnelles «en danger»

En les partageant, il existe un risque d'exposer ses informations personnelles à un tiers, relate BFM TV. Ainsi, si une personne scanne le QR Code d’une autre, avec n’importe quelle application le permettant, elle aura accès aux nom et prénom, date de naissance, vaccin administré et date de l’injection.

Autant d’informations qui seront accessibles à tous en cas de partage de ce code sur les réseaux sociaux. De plus, en partageant son QR Code, cela peut permettre à un autre individu de s’en servir en tant que pass sanitaire, pour accéder à un événement.

Pour lutter contre la fraude, l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) a mis en place la solution 2D-Doc, pour sécuriser les données et documents échangés entre l’usager et l’administration, selon le média.

Bientôt vers une vie normale?

Le 19 mai sera le jour du début du déconfinement dans l’Hexagone, lequel sera suivi de la levée des restrictions dans de nombreux secteurs d’activité à la condition qu’ils respectent un protocole sanitaire. Ensuite, dès ce jour-ci, le couvre-feu sera repoussé de 19h à 21h.

Les terrasses des bars et restaurants pourront s’ouvrir à 50% de capacité avec six personnes au maximum à une table. Quant aux commerces, marchés ouverts et musées, ils instaureront une jauge d’un client pour huit mètres carrés.

En outre, le projet de pass sanitaire, vivement débattu à l’Assemblée et voté récemment, s’appliquera à partir de 11 ans et sera exigé dans les situations de grands rassemblements à partir d’un seuil de 1.000 personnes dans les salles de spectacles, salons d’exposition, stades, ainsi que grands casinos, festivals en plein air et croisières […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET


Bas Pub