Des nouvelles règles éthiques pour encadrer les «robots tueurs»

Le comité d’éthique du ministère des Armées a rendu son avis sur les armes autonomes, et pointe les risques de cette technologie.

Des nouvelles règles éthiques pour encadrer les «robots tueurs»

Par : Nicolas Barotte / lefigaro.fr

Spot est un robot quadrupède. Il est agile, discret. Il peut cheminer dans des environnements hostiles et emporter sur son dos divers capteurs. Le mois dernier, les élèves officiers de l’école militaire de Saint-Cyr Coëtquidan ont pu s’entraîner avec le produit phare de Boston Dynamics. L’entreprise espère bien convaincre les armées de son utilité sur les futurs champs de bataille. Il n’était pas le seul robot terrestre testé ce jour-là: on pouvait aussi voir l’Ultro, une mule de transport, ou encore l’Optio 20 de Nexter, un robot tactique polyvalent équipé d’un canon et capable d’escorter des troupes… Toutes ces machines étaient manœuvrées à distance par un militaire.

La présence de robots aux côtés des combattants ne relève plus depuis longtemps de la science-fiction, pas plus que les systèmes automatisés. À terre ou sur mer, les missiles sol-air Aster sont capables d’identifier des cibles pénétrant leur périmètre de défense tout comme le système Phalanx CIWS sur les bâtiments américains […] / [La suite est réservée aux abonnés.]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Commentaires

Suivez nous sur :

Posts les plus consultés de ce blog

« Il ne faut pas se mentir, ça va être dur » : le gouvernement se prépare à un hiver très compliqué pour les Français

Johanna Clermont : qui est le nouveau visage de la chasse en France?

L’inflation atteint 6,1 % en juillet en France, un record depuis 1985