Essonne (91) : Un contrôle policier tourne à l’affrontement avec près de 200 personnes - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

lundi 3 mai 2021

Essonne (91) : Un contrôle policier tourne à l’affrontement avec près de 200 personnes

Après avoir contrôlé un individu à Corbeil-Essonnes, deux équipages de policiers sont devenus la cible d’une foule de 200 personnes, relate Le Républicain. Parmi les projectiles, un cocktail Molotov et des mortiers d’artifice, mais les fonctionnaires n’ont pas été blessés.

 . .  TITRE  ARTICLE . .

Par : Alexandre Sutherland / fr.sputniknews.com

Samedi 1er mai, un simple contrôle de police à Corbeil-Essonnes a donné lieu à un vaste affrontement avec près de 200 personnes, selon Le Républicain. Visés par divers projectiles, les policiers sont parvenus à se replier et s’en sont sortis indemnes.

Tout a commencé lorsqu’un individu se faisait contrôler par deux équipages de brigades spécialisées de terrain de la police nationale. C’est alors qu’une autre personne s’est mise à jeter des projectiles sur les policiers avant de prendre la fuite. La scène a attiré l’attention des spectateurs regardant un match de foot à proximité.

Plusieurs dizaines d’individus hostiles se sont alors mis à jeter des pierres, un cocktail Molotov et ont même tiré des mortiers d’artifice en direction des policiers. Encerclés, ceux-ci ont pu se retirer pour se regrouper dans le parc Aimé-Césaire, précise le quotidien régional. Aucun blessé n’est à déplorer.

Climat de tensions

Le syndicat policier Alliance PN91 a déploré une «nouvelle intervention sur le fil du rasoir face aux violences dont sont systématiquement la cible les policiers», saluant le professionnalisme des fonctionnaires. «200 belligérants? À partir de combien est-ce une guerre urbaine?», s’est indigné l’eurodéputé Gilbert Collard.

Des tensions avaient déjà éclaté début avril dans cette commune francilienne lorsque les forces de l’ordre avaient interrompu un barbecue géant, dont les participants avaient légèrement blessé un policier et dégradé un véhicule. Le week-end suivant, une action préventive de la police avait permis d’interpeller des individus en train de confectionner des cocktails Molotov, ajoute également Le Républicain […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub