Florian Philippot affirme être boycotté “depuis des années” par France Inter - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


dimanche 30 mai 2021

Florian Philippot affirme être boycotté “depuis des années” par France Inter

Le président des Patriotes a expliqué ne pas être allé au micro de France Inter depuis “trois ans”.

Image/photo

‏ L'ACTUALITÉS : FRANCE   | BRETAGNE   | EUROPE   | INTERNATIONAL   | FAITS DIVERS

Par : V.A.

Il pointe le manque de « diversité politique » de la radio publique. France Inter est dans le viseur de Florian Philippot. Le président du mouvement les Patriotes était récemment sur le plateau de Morandini Live sur CNews. Lorsqu’il a abordé l’interview du rappeur Booba sur la radio publique le 27 mai – qui a comparé le Rassemblement national à « des nazis » – Florian Philippot en a profité pour révéler un autre fait. Il a affirmé avoir été « totalement » boycotté par France Inter. « Depuis des années, je n’y vais pas ! Ils ne répondent même pas ! Vous écrivez à Catherine Nayl (directrice de l’information de France Inter, ndlr) elle ne répond même pas », a dénoncé Florian Philippot. Il a poursuivi, toujours sur CNews : « Ils n’ont même pas la politesse de répondre quand on leur dit « Il y a peut-être un problème, ça fait trois ans qu’on n’a pas une seconde d’antenne ! » »

« Ce n’est pas normal »

Le conseiller régional Grand Est a rappelé sur CNews que France Inter était « une radio de service public que l’on paie tous », pointant le manque « diversité politique » des intervenants « Par contre, ils vont inviter les copains journalistes pour faire la pub de leurs livres, inviter Booba pour raconter des bêtises sans l’interrompre etc… C’est triste car c’est le service public, et ce n’est pas normal. »

Florian Philippot a aussi tenu à préciser que chaque parti et mouvement politique avait « droit à des quotas » sur les différents médias. « Nous sommes un jeune mouvement, on n’aurait pas grand-chose, mais on n’aurait pas zéro », a-t-il renchéri, assurant que lui et les membres des Patriotes sont invités par « la plupart des médias ».

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub