Gap : le maire presse Gérald Darmanin de lui envoyer des policiers supplémentaires - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 13 mai 2021

Gap : le maire presse Gérald Darmanin de lui envoyer des policiers supplémentaires

Roger Didier s’est plaint dans un courrier au ministre de l’Intérieur que « le sentiment d'insécurité ne fait que grandir » dans sa commune, et qu’il a besoin de moyens policiers supplémentaires...

Gap : le maire presse Gérald Darmanin de lui envoyer des policiers supplémentaires

Par : V.A.


Agissez, Mesdames et Messieurs ► JE SIGNE L'APPEL DES MILITAIRES!


Le maire de Gap, Roger Didier, a dernièrement fait part au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, de sa « forte préoccupation sur la sécurité » de sa ville, et lui demande une augmentation des effectifs de police. Dans un courrier dont le contenu nous est rapporté par BFMTV, il indique que « quatre agents de police pour surveiller la nuit une ville préfecture de 42.000 habitants [lui] paraît proprement inacceptable ». Face à l’augmentation de la délinquance, le maire espère du ministre « une réponse concrète et immédiate », avec notamment « un nombre conséquent de personnel supplémentaire », comme l’avait promis encore récemment le président de la République.

Des conditions de travail dégradées

Ce n’est pas seulement le manque d’effectifs qui est pointé du doigt : le maire met en avant « les conditions de travail déplorables des agents du commissariat », ainsi que la vétusté des locaux, si « dégradés » qu’ils « ne permettent plus d’accueillir correctement nos concitoyens. » Ainsi, Roger Didier interpelle Gérald Darmanin, et insiste : « Le commissariat de Gap mériterait une visite de votre part afin que vous puissiez prendre conscience et vous rendre personnellement compte des conditions de travail des fonctionnaires de police de Gap. » De plus, il propose de trouver un moyen pour « faciliter le recrutement des policiers municipaux » […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET




Bas Pub