Guillaume Peltier, vice-président des Républicains affirme que « la plupart des terroristes sont des étrangers ou des Français issus de l’immigration » - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 31 mai 2021

Guillaume Peltier, vice-président des Républicains affirme que « la plupart des terroristes sont des étrangers ou des Français issus de l’immigration »

Le vice-président des Républicains, Guillaume Peltier, était l’invité du Grand Jury RTL – Le Figaro – LCI, ce dimanche 30 mai. Évoquant l’attaque de La-Chapelle-sur-Erdre, il a insisté sur le lien entre immigration et terrorisme.

Image/photo

Par : V.A.

Y-a-t-il un lien entre immigration et terrorisme ? La question est encore taboue pour une partie de la classe politique française. Pourtant, quelques jours après l’attaque de La-Chapelle-sur-Erdre, et même si le Parquet national antiterroriste ne s’est pas saisi de l’affaire, le lien peut sembler aisé à la plupart des Français. Pour rappel, vendredi 28 mai, un homme de 40 ans, Ndiaga Dieye, s’est attaqué au couteau puis à l’arme de poing à plusieurs policiers et gendarmes, en blessant plusieurs. Musulman radicalisé, et souffrant d’une schizophrénie sévère, l’assaillant a ensuite été abattu par les forces de l’ordre. Cette actualité récente a été abordée par Guillaume Peltier, vice-président des Républicains, invité ce dimanche 30 mai du Grand Jury RTL – Le Figaro – LCI. Pour ce dernier, il ne devrait même pas y avoir débat sur la question du lien entre immigration et terrorisme. « C’est une évidence, tout le monde le voit », attaque-t-il. « Tous les terroristes, ou la plupart des terroristes, sont des étrangers ou des Français issus de l’immigration », rappelle celui qui est aussi député du Loir-et-Cher.

Vers une Cour de sûreté de la République ?

Pour Guillaume Peltier, cette réalité marque d’ailleurs « l’échec de notre politique d’intégration depuis quarante ans ». Sur ces sujets, l’élu LR se montre particulièrement imaginatif – sinon iconoclaste. Ainsi, afin de traiter efficacement les problématiques sécuritaires et migratoires, Guillaume Peltier propose de « quitter temporairement » la Cour européenne des droits de l’homme. Il accuse cette dernière d’entraver « la souveraineté des nations ».

Une proposition à laquelle même Marine Le Pen a renoncé, comme elle l’a annoncé il y a quelques jours. Le vice-président des Républicains propose également la création d’une cour de justice exceptionnelle, sortant assez largement des sentiers battus. Dirigée par trois magistrats spécialisés, cette « Cour de sûreté de la République » permettrait de traiter les dossiers présentant une menace directe pour le pays… et ne permettrait même pas de faire interdirait tout appel. Et Guillaume Peltier a même prévu de neutraliser le Conseil constitutionnel, qui s’opposerait très logiquement à un tel projet, en passant par un référendum visant à modifier la Constitution. En toute simplicité.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub