Harcelée et menacée pour avoir critiqué l’islam, Mila va raconter son expérience dans un livre - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 25 mai 2021

Harcelée et menacée pour avoir critiqué l’islam, Mila va raconter son expérience dans un livre

En janvier 2020, la jeune fille avait évoqué l’islam dans une vidéo. Elle avait, par la suite, reçu de nombreuses menaces de mort, de viol et des pires sévices.

Image/photo

Par : V.A.

« Je suis le prix de votre liberté ». Voici le très accrocheur titre du livre de Mila. La jeune fille va sortir un ouvrage aux éditions Grasset, relaie Le Point ce mardi 25 mai. Elle va y raconter son parcours depuis ses propos contre l’islam, tenus dans une vidéo postée sur Instagram en janvier 2020, et qui lui ont valu de nombreuses menaces.

Elle serait « bunkerisée »

C’était précisément le 18 janvier 2020. Ce soir-là, la jeune Mila, âgée de 16 ans, avait évoqué l’islam en des termes très critiques. La réponse ne s’était pas fait attendre. Dans la foulée, elle avait reçu plus de 50 000 menaces de mort, de viol et des pires sévices. Victime de l’islamisme ordinaire, elle avait dû quitter son lycée et, par la même occasion, toute vie sociale. Un an plus tard, la jeune femme risquait toujours « de mourir égorgée, chaque jour, dans le monde réel », comme elle l’avait indiqué dans un tweet.


Amazon Soutient les TPE et PME françaises ► Découvrez ici les produits vendus par des entreprises et commerçants français sur Amazon


Mila vit aujourd’hui sous protection policière. Elle serait même « bunkerisée », selon son avocat Richard Malka, relate Le Point. Le 3 juin prochain, dix individus qui l’avaient menacé sur la toile, seront jugés devant le tribunal correctionnel de Paris. Cinq d’entre eux le seront pour « harcèlement moral en ligne », quatre autres pour « menaces de mort » et un dernier pour « menaces de crime ». En 2020, deux personnes ont déjà écopé de peines de prison pour menaces, rappelle Le Point. La justice a également effectué plusieurs mises en examen.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub