Immigration : 415 clandestins secourus par une ONG pro-migrants débarquent en Sicile - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 25 mai 2021

Immigration : 415 clandestins secourus par une ONG pro-migrants débarquent en Sicile

Plusieurs centaines de migrants ont débarqué en Sicile, vendredi 21 mai. En provenance de Libye, ils ont été récupérés en pleine mer par une ONG pro-migrants.

Image/photo

Par : V.A.

L’arrivée continue de migrants se poursuit, partout sur les côtes de l’Europe du Sud. Quelques jours après une tentative de passage en force par plusieurs milliers de clandestins à Ceuta, une enclave espagnole au Maroc, plusieurs centaines de migrants ont débarqué en Sicile, le vendredi 21 mai. Selon le média infomigrants.net, ce sont plus de 415 migrants qui ont accosté au port de Pozzallo. En provenance de Libye, ces derniers avaient été secourus par le bateau Sea-Eye 4 entre le 14 et le 16 mai dernier. Depuis, le bâtiment naviguait en eaux internationales en attendant de se voir indiquer un port où pouvoir débarquer ses migrants. « Le Sea-Eye 4 s’est enfin vu attribuer un havre de paix ! » a salué le leader de l’ONG éponyme sur Twitter, tout en se plaignant de sa destination. « Mais pourquoi Pozzallo ? Comment avez-vous eu l’idée d’envoyer un navire de sauvetage avec des centaines de personnes épuisées et 150 enfants pour un voyage en mer de deux jours, alors qu’il était déjà devant un port sûr ? »

Aucun navire « de secours » en mer

L’arrivée du Sea-Eye 4 au port de Pozzallo est aussi celle du seul bateau d’ONG pro-migrants encore en circulation en mer Méditerranée. Aucun autre navire humanitaire ne se trouve actuellement dans « la zone de recherche et de sauvetage », explique infomigrants.net. Tous les autres bateaux sont en effet bloqués dans les ports italiens par le gouvernement romain, ce dernier souhaitant garder le contrôle des arrivées sur son territoire. Cependant, un bateau affrété par Médecins sans frontières devrait prochainement prendre la mer, toujours dans le but d’aller chercher des clandestins à proximité des côtes libyennes pour les ramener en Europe.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub