Invité d’un concours d’éloquence au barreau de Paris, Jean Messiha décommandé sous la pression des islamo-gauchistes - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 24 mai 2021

Invité d’un concours d’éloquence au barreau de Paris, Jean Messiha décommandé sous la pression des islamo-gauchistes

Le président de l’Institut Apollon a révélé avoir appris sur Twitter que la conférence du barreau de Paris, à laquelle il devait participer, était annulée.

Image/photo

Par : V.A.

Elle était censée être un lieu d’échange et de partage autour de l’art oratoire. Et Jean Messiha avait été invité par son organisateur. Mais elle n’aura finalement pas lieu. Et c’est sur les réseaux sociaux que le principal intéressé l’a appris. Dans un tweet, le président du cercle de réflexion, l’Institut Apollon, révèle avoir été dans un premier temps l’invité d’honneur de cette quatrième séance du premier tour de la Conférence du barreau de Paris. Mais « sous la pression des islamo-gauchistes, nombreux et puissants en ce domaine », Jean Messiha a été décommandé, information dont il a pris connaissance via le compte Twitter de la Conférence.

Selon nos informations, Jean Messiha avait été invité en personne par Mourad Battikh, l’organisateur de ce concours d’éloquence du barreau de Paris. Il s’était présenté comme « un fervent partisan de liberté d’expression ». Jean Messiha devait être « l’invité d’honneur » de cette conférence qui devait se tenir le 2 juin prochain.

Aucune explication

Toujours selon nos informations, Mourad Battikh se serait réjoui de sa présence. Mais finalement, samedi 22 mai, en apprenant la nouvelle de son éviction, le président de l’Institut Apollon a tenté d’obtenir des explications auprès du principal intéressé, notamment pour en connaître les raisons exactes. L’organisateur n’a pas donné suite à ses sollicitations, tandis que Jean Messiha a découvert qu’il était en top tweet toute la journée, vilipendé par une frange islamo-gauchiste qui a tout entrepris pour faire annuler sa présence. De quoi agacer Jean Messiha qui n’a pas été informé en personne : « La véritable extrême droite sectaire et rance. Extrêmement mal élevée », fustige-t-il. Un nouveau rendez-vous manqué avec la liberté d’expression.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub