Jean-Marie Bigard : l'humoriste s'explique après son dérapage sur le pass sanitaire - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 25 mai 2021

Jean-Marie Bigard : l'humoriste s'explique après son dérapage sur le pass sanitaire

Dans la tourmente à la suite d'une comparaison décriée au sujet du Pass sanitaire, Jean-Marie Bigard s'est défendu sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste ce lundi 24 mai.

Image/photo

Par : Laura Carreno-Müller / closermag.fr


Nouveau dérapage pour Jean-Marie Bigard. En assistant à une manifestation contestant la création et mise en circulation du Pass sanitaire à Paris, ce samedi 22 mai, l'humoriste a laissé échapper une comparaison douteuse. "C'est une honte", a-t-il d'abord lancé au micro de RT France, "il faut absolument mettre un signe distinctif comme on a fait avec les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale." Un parallèle en référence avec le régime de Vichy lors de l'occupation nazie qui n'a pas plu à grand monde. Pointé du doigt, le mari de Lola Marois a été invité à se défendre face à cette polémique dans Touche Pas à Mon Poste ce lundi 24 mai.


Amazon Soutient les TPE et PME françaises ► Découvrez ici les produits vendus par des entreprises et commerçants français sur Amazon


Mais si Cyril Hanouna a affirmé son soutien à Jean-Marie Bigard, un ami qu'il aime comme "un frère" d'après lui, Géraldine Maillet a détonné, faisant état d'une preuve de "mauvais goût" ou encore de maladresse. L'intéressé a tenté d'apaiser les critiques. "Ça pourrait être une tête de mort sur le front", a-t-il déclaré. Avant de s'expliquer. "À l'époque, c'est ce que Hitler avait trouvé pour repérer immédiatement les Juifs. Et là, on a le ministre de la Santé qui nous dit que les personnes qui ne seront pas vaccinées seront défavorisées." Pour lui, "c'est la dictature en marche." Rappelons que, depuis les débuts de la crise sanitaire, Jean-Marie Bigard affirme haut et fort son mécontentement, critiquant chaque mesure privilégiée par le gouvernement. Il n'en est donc pas à son coup d'essai.

Le Pass sanitaire n'a pas fini de diviser. Malgré les critiques, l'Assemblée nationale a donné son feu vert dans la soirée du lundi 10 mai 2021. Grâce à cet outil, l'accès à des rassemblements à des lieux pourra être réservé à des personnes présentant la preuve d'un test PCR négatif, un justificatif de vaccination ou encore une attestation prouvant leur rétablissement à la suite d'une infection au Covid-19. Son lancement est prévu pour le 9 juin 2021. Mais pour l'utiliser, les Français seront obligés de s'en remettre à l'application TousAntiCovid, comme l'a expliqué le Secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques Cédric O dans les colonnes du quotidien Le Parisien. […]

  SOURCE : closermag.fr


Bas Pub