Le polémiste Dieudonné réclame l’asile politique à la Turquie - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 14 mai 2021

Le polémiste Dieudonné réclame l’asile politique à la Turquie

L’humoriste, condamné à de multiples reprises, a fait sa demande d’asile politique le 15 avril dernier auprès du président Erdogan.

Le polémiste Dieudonné réclame l’asile politique à la Turquie

Par : V.A.

Dans un climat de tension toujours vif entre la France et la Turquie, la dernière provocation en date est signée Dieudonné M’Bala M’Bala, rapportent nos confrères du Point. Le polémiste a fait une demande d’asile politique le 15 avril dernier, selon nos confrères, directement auprès du président turc Recep Tayyip Erdogan. Un pied de nez à son pays qui lui est permis grâce à son passeport… français justement, puisque la Turquie n’accepte les demandes d’asile que lorsqu’elles proviennent de pays européens.

Et selon Le Point, en plus des facilités accordées par son passeport, la Turquie ne serait pas une destination par défaut. Le pays accueille en effet de nombreux artistes ou polémistes venus s’y réfugier. Son avocat confirme d’ailleurs qu’il compte y aller avec sa famille. Il devrait y retrouver d’autres figures complotistes, proches d’Alain Soral par exemple, comme Stéphane Blet.

Habitué des tribunaux

Il faut dire que le polémiste est un habitué des tribunaux français. Condamné à suppression maintes reprises pour des propos antisémites, racistes ou homophobes, il vient d’être jugé ce 12 mai pour « injure publique et provocation à la haine ». Le premier dossier concerne des insultes contre un ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT. Le deuxième concerne des vidéos remontant au mois de mai 2020. Comme Valeurs actuelles l’évoquait, il avait également été condamné en appel à verser 9 000 euros d’amende pour « complicité d’injure à caractère antisémite » à propos de sa chanson se moquant de la Shoah.

Dieudonné est également banni de plusieurs plateformes vidéo. En outre, il avait défrayé la chronique début mars en revenant de Turquie sans test PCR et avait dû faire repousser son procès à cause d’une quarantaine obligatoire de sept jours. Le 27 mars, on apprenait également que Manuel Valls portait plainte pour diffamation contre Dieudonné, ce dernier l’avait accusé d’ « agression sexuelle ».

La Turquie, défenseur de la liberté d’expression ?

Cette demande d’asile politique fait en tout cas le jeu des médias publics turcs, fervents soutiens d’Erdogan, qui se sont emparés de l’affaire pour faire monter la tension entre les deux pays. TRT présente Stéphane Blet et Dieudonné comme des « artistes engagés » et « obligés de quitter la France en raison de leurs opinions politiques ». D’ailleurs, selon le média, la Turquie serait le seul pays à permettre une totale liberté d’expression aux deux polémistes, rapporte Le Point.

Dieudonné et Stéphane Blet vont sortir un disque pour dénoncer « l’asphyxie du pouvoir » français. « Moi j’ai l’impression que votre pays a rendez-vous avec l’Histoire, et une fois de plus, je crois que la Turquie sera au centre du grand débat qui s’annonce », loue le polémiste. Rien de bien étonnant pour nos confrères, Ankara ayant déjà accueilli dernièrement Idriss Sihamedi, salafiste et fondateur de l’ONG Baraka City […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET


Bas Pub