Le scandale de corruption de l’UE dont les médias « bienpensants » refusent de parler - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 14 mai 2021

Le scandale de corruption de l’UE dont les médias « bienpensants » refusent de parler

Albert Coroz: Stella Kirikiades, la ministre de la santé Chypriote de l'Union Européenne, vient de tomber pour corruption massive.

Le scandale de corruption de l’UE dont les médias « bienpensants » refusent de parler

‏ •   LIRE AUSSI : Dupond-Moretti : appel à la haine ?

SOURCE : lesobservateurs.ch

Elle avait signé les contrats des vaccins-covid avec les entreprises pharma et subitement son compte bancaire privé avait été crédité de 4 millions d'euros, de provenance difficilement explicable. Les médias chypriotes ont essayé de « rattraper l'affaire » en parlant de corruption passive

Suite à la gestion calamiteuse des masques et des désinfectants au début de la pandémie, Viktor Orban avait prévu la déconfiture à venir et s'était opposé à la centralisation forcée des achats par l'UE.

Rapidement il s'était tourné vers la Chine et la Russie pour approvisionner la Hongrie.
Alors, la commission de santé avait accusé Orban de contrevenir aux lois européennes et de faire bande à part.

L’UE avait également "chauffé" l'opposition hongroise durant des mois, en affirmant que le gouvernement mettait en danger la santé de sa population avec des vaccins non homologués par l'UE.

Orban s'était opposé à la politisation des vaccins, sans même connaître la corruption liée aux commandes qui n'arrivaient pas, au blocage de différents vaccins. Le bilan hongrois, nous l'avions publié ici:

Nous savons également que plus de 70 députés de l'UE sont liés à Soros... Cette affaire de corruption n'est certainement que la pointe de l'iceberg.

Mais que font les myriades d'ONG subventionnées, redresseuses de torts, ayant comme mission de débusquer les fraudes en tout genre et dont la Suisse déborde ?
Eh bien, elles dénoncent la corruption... en Azerbaïdjan..., au Cameroun, en Équateur, en Égypte et au Nigeria.

En Suisse, nous avons des politiciens, des groupes de pressions qui militent sans relâche, depuis des décennies, pour que la Suisse entre dans l'UE, ou pour d'autres causes chères à la Gauche, la dernière en date: La loi CO2.

Il serait probablement également intéressant d'étudier leurs ressources financières […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET


Bas Pub