Loire-Atlantique (44) : Une femme de 92 ans poignardée à mort dans une maison de retraite à Carquefou - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

mardi 4 mai 2021

Loire-Atlantique (44) : Une femme de 92 ans poignardée à mort dans une maison de retraite à Carquefou

Une femme âgée de 92 ans a été tuée de six coups de couteau dans une résidence pour seniors Vivéa, située à Carquefou, près de Nantes (Loire-Atlantique) ce dimanche. Deux hommes ont été placés en garde à vue ce lundi matin.

Loire-Atlantique (44) : Une femme de 92 ans poignardée à mort dans une maison de retraite à Carquefou

Par : actu17.fr

Tristesse et stupeur dans la résidence seniors Vivéa de Carquefou, qui se trouve Mail de la Mainguais. Une femme de 92 ans a reçu la visite des équipes de la maison de retraite vers 15h30 ce dimanche 1er mai raconte Ouest France. A leur retour vers 18h30 dans sa chambre située au 3ème étage, la nonagénaire gisait dans son lit ensanglanté.

Le corps de la victime qui était décédée, présentait plusieurs plaies à l’arme blanche au niveau de l’abdomen et du thorax, six au total. « Dès le départ, la thèse criminelle a été privilégiée », a indiqué le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès. Une autopsie a été pratiquée ce lundi et a confirmé cette piste.

L’arme n’a pas été retrouvée

La défunte ne se déplaçait plus qu’à l’aide d’un fauteuil roulant et n’avait aucune chance de pouvoir se défendre ou fuir. Les constatations ont montré qu’elle avait tout de même tenté de se protéger. L’arme blanche du crime n’a pas été retrouvée sur place précise le quotidien.

Qui a tué cette femme âgée et pourquoi ? Les gendarmes de la compagnie de Nantes et leurs collègues de la section de recherches se sont notamment intéressés au système de sécurité de la résidence, dont l’accès est protégé par des digicodes.

Des suspects « de l’environnement proche de la victime »

L’enquête s’est accélérée ce lundi avec l’interpellation de deux hommes « de l’environnement proche de la victime », qui ont été placés en garde à vue ce lundi matin. A ce stade, on ne sait pas s’ils sont impliqués dans cet homicide. Leurs auditions permettront aux enquêteurs d’en savoir plus sur leur emploi du temps et leurs rapports avec la défunte […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET


Bas Pub