Macron a assuré à Pascal Praud “qu’un jour il viendrait” dans L’Heure des pros - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 28 mai 2021

Macron a assuré à Pascal Praud “qu’un jour il viendrait” dans L’Heure des pros

Le présentateur de l’émission sur CNews et le président de la République aurait déjà échangé quelques messages.

Image/photo

‏ L'ACTUALITÉS : FRANCE   | BRETAGNE   | EUROPE   | INTERNATIONAL   | FAITS DIVERS

Par : V.A.

« Il m’a dit qu’un jour il viendrait sur le plateau. » Voici la révélation de Pascal Praud. Le présentateur de l’émission L’Heure des pros sur CNews a accordé un entretien au Figaro ce jeudi 27 mai. Il a déclaré que le président de la République, Emmanuel Macron, lui aurait assuré qu’il « viendrait sur le plateau » un jour. Il serait en effet « arrivé une fois », selon Pascal Praud, que les deux hommes échangent des SMS, comme le rapportait Le Monde le 6 mai dernier. « Mais tous les journalistes échangent avec l’exécutif, qu’ils soient ministres ou conseillers », a-t-il enchaîné auprès du Figaro, avant d’expliquer : « Comme mes confrères, j’essaie de convaincre le chef de l’Etat de venir chez nous. »

« Les meilleurs veulent venir »

Pascal Praud a rappelé que le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, avait « déjà participé deux fois à l’émission » L’Heure des pros et était « très content » de sa venue. « D’ailleurs, je remarque que les meilleurs, comme Bruno Le Maire, veulent venir. Ceux qui ne le souhaitent pas pensent peut-être qu’ils ne sont pas assez bons et que ce sera plus facile pour eux ailleurs », a encore taclé le présentateur des deux volets de l’Heure des pros – le matin et le soir.

Une « liberté de ton »

D’après celui qui enregistre des records d’audience – au même titre que l’émission star de CNews, Face à l’info, avec Eric Zemmour – le « confinement du printemps 2020 a été un événement clé » dans la progression de la chaîne. « Beaucoup de téléspectateurs, qui ne savaient même pas que j’existais, nous ont découverts. Ils ont choisi de rester chez nous parce qu’ils appréciaient la qualité des intervenants, la liberté de ton et les sujets que nous traitions », a développé Pascal Praud auprès du Figaro, estimant être « très éclectique ». « Et puis, on a créé une bande avec des personnages récurrents, qui peuvent être à la fois pertinents et insolents. » Il s’est enfin réjoui de sa « liberté de ton » dans L’Heure des pros et dans les autres émissions qu’il anime : « Si j’étais président de la République, j’obligerais tous les ministres à écouter ‘Les auditeurs ont la parole’, que je présente entre 13 heures et 14 h 30 sur RTL, au lieu de participer à des réunions où ils n’apprendront rien. »

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub