Manuel Valls : ce qui se cache derrière sa démission à Barcelone - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 28 mai 2021

Manuel Valls : ce qui se cache derrière sa démission à Barcelone

Un projet présidentiel en tête ? Ce lundi 24 mai, Manuel Valls a déclaré au journal espagnol El Mundo vouloir quitter la mairie de Barcelone pour remettre son cap sur la France.

Image/photo

‏ L'ACTUALITÉS : FRANCE   | BRETAGNE   | EUROPE   | INTERNATIONAL   | FAITS DIVERS

Par : Laura Carreno-Müller

À un an de l'élection présidentielle, c'est un choix qui interpelle. Exilé en Espagne et de la vie politique française, après son échec au second tour de la primaire de la gauche face à Benoît Hamon, Manuel Valls a estimé que le temps est désormais propice à un retour aux sources. Comme il l'a fait savoir au journal espagnol El Mundo - cité par Le Point - ce lundi 24 mai, il a annoncé qu'il quitterait prochainement son poste de conseiller municipal au sein de la mairie de Barcelone. "Mon temps de conseiller municipal est révolu. Je vais bientôt rendre ma démission publique", a-t-il promis. Mais il n'a pas dit son dernier mot. "Maintenant, je sais que je suis majoritairement Français : dans mes valeurs, dans ma façon de penser et de faire de la politique."

Tout mène à croire qu'il est prêt pour un retour. D'autant que, dans les pages de son livre Pas une goutte de sang français, paru au mois de mars 2021 aux éditions Grasset, Manuel Valls faisait part de son "ardent désir d'être utile." Un clin d'œil à ses potentiels électeurs, à mesure que le scrutin de 2022 approche ? De retour dans l'Hexagone, après avoir vécu entre la capitale française et Barcelone, il a même multiplié les apparitions sur les plteaux télévisés. En mars, il s'est donc confié à Laurent Ruquier dans On est en direct. Certains pourraient y voir une préparation en vue d'une éventuelle campagne présidentielle. Le doute est donc permis. Qu'en pensera Susana Gallardo ?

Manuel Valls, nouvel opposant d'Emmanuel Macron ?

Il est cependant peu certain que les socialistes lui pardonnent ses choix du passé. Car, en perdant la primaire de la gauche, Manuel Valls a tourné le dos à son parti afin de se rallier à Emmanuel Macron... qu'il n'a d'ailleurs pas hésité à étriller le 14 mai dernier sur l'antenne de LCI. "S'il y a un échec propre à Emmanuel Macron, c'est celui de ne pas avoir réussi à réconcilier les Français, ni d'avoir restauré la confiance dans la vie politique et démocratique", a-t-il déclaré. Une défaite à laquelle il souhaite remédier en 2022 ? Pour l'heure, le président de la République compte déjà Xavier Bertrand, Jean-Luc Mélenchon ou encore Marine Le Pen parmi ceux qui sont prêts à lui faire barrage.

  SOURCE : closermag.fr


Bas Pub