Migrants: le navire Sea-Eye 4 attend l'autorisation de débarquer 415 illégaux en Sicile, selon l'ONG - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 20 mai 2021

Migrants: le navire Sea-Eye 4 attend l'autorisation de débarquer 415 illégaux en Sicile, selon l'ONG

Le navire humanitaire Sea-Eye 4 attendait mercredi soir au large de Palerme, en Sicile, l'autorisation des autorités italiennes pour débarquer 415 migrants secourus en Méditerranée, a indiqué l'ONG Sea Eye.

 . .  TITRE  ARTICLE . .

Par : Le Figaro avec AFP

«Le #SEAEYE4 est arrivé au large de #Palerme. Nous craignons que les rescapés ne doivent passer une quatrième nuit sur le navire. Le débarquement n'a pas encore été approuvé. Il ne doit y avoir aucun blocus! Plus de 400 survivants ont besoin d'un havre de paix!», a écrit l'ONG allemande sur son compte Twitter.


LIRE AUSSI ► Tesla : Plus De 10.000 Voitures Électriques Ne Sont Pas Livrables Et Stockées Sur Des Parkings


Parmi les 415 migrants secourus ces derniers jours au cours de six opérations se trouvent 150 mineurs, selon l'organisation, qui s'est vue refuser de débarquer à Malte. Il s'agit de la première mission pour le Sea-Eye 4 qui avait quitté le chantier naval de Rostock (nord de l'Allemagne) mi-avril pour se diriger vers la Méditerranée.


Amazon Soutient les TPE et PME françaises ► Découvrez ici les produits vendus par des entreprises et commerçants français sur Amazon


L'Italie est l'un des principaux points d'entrée pour les migrants en provenance d'Afrique du Nord, essentiellement de Tunisie et de Libye d'où les départs sont en forte hausse par rapport aux années précédentes. Plus de 13.000 personnes sont arrivées sur les côtes italiennes depuis janvier, a indiqué mercredi la ministre de l'Intérieur Luciana Lamorgese avant une visite à Tunis jeudi avec la commissaire européenne aux affaires intérieures, Ylva Johansson. Au moins 685 migrants ont péri depuis le 1er janvier 2021 en Méditerranée, dont la grande majorité sur cette route centrale considérée comme la plus meurtrière du monde, selon l'ONU […]

  SOURCE : Le Figaro avec AFP


Bas Pub