Pour Matthieu Kassovitz, la mort de Philippe Monguillot est un « fait divers » - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 12 mai 2021

Pour Matthieu Kassovitz, la mort de Philippe Monguillot est un « fait divers »

En juillet 2020, un chauffeur de bus avait été passé à tabac à Bayonne, cet assassinat avait suscité l'émoi dans tout le pays. A l’occasion d’une table ronde organisée par TF1 sur la question de la sécurité, le célèbre acteur s’est adressé à la veuve du chauffeur de bus de Bayonne, en précisant que le décès de son mari était un « fait divers ».

Pour Matthieu Kassovitz, la mort de Philippe Monguillot est un « fait divers »

Par : V.A.

Philippe Monguillot, chauffeur de bus à Bayonne, avait été assassiné le 5 juillet 2020 par quatre individus qui l’avait roué de coups. Comme le rappelle La Dépêche, mardi 11 mai, le chauffeur de bus âgé de 59 ans avait simplement fait son travail, il avait demandé à ce que le masque soit porté dans le bus, comme l’oblige la loi, et avait également demandé l’oblitération des titres de transport. Il avait alors été sorti du bus puis roué de coups à l’extérieur, des témoins avaient tenté de le relever, en vain. A l’occasion d’une table ronde organisée par LCI autour du thème de la sécurité, l’acteur Mathieu Kassovitz indique que pour lui, « ce sont des choses qui arrivent ». Cet acte est un « fait divers », a-t-il ajouté devant la veuve du chauffeur ce lundi 10 mai.



« Un acte odieux »

En déplacement sur place à Bayonne le 11 juillet 2020, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, avait qualifié le meurtre : « C’est un acte absolument odieux, inqualifiable ». Philippe Monguillot avait finalement été transporté à l’hôpital puis avait passé cinq jours en état de mort cérébrale. Les agresseurs Mohammed A., Sélim Z., Moussa B., et Mohamed C. sont en attente de jugement […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET




Bas Pub