Tourcoing : Il asperge des policiers d’essence et écope d’un an de prison avec sursis - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 7 mai 2021

Tourcoing : Il asperge des policiers d’essence et écope d’un an de prison avec sursis

Un homme âgé de 18 ans a été jugé ce mercredi à Tourcoing (Nord) pour avoir aspergé d’essence des policiers qui tentaient de l’interpeller, suite à des vols à la roulotte. L’homme a également essayé d’incendier le parking où les faits se sont produits. Il a écopé d’une peine de prison avec sursis.

Tourcoing : Il asperge des policiers d’essence et écope d’un an de prison avec sursis

Par : actu17.fr

Trois policiers sont victimes dans cette affaire. Et ils ont eu très peur lors de leur intervention dans la nuit de lundi à mardi, à Tourcoing. Cette nuit-là, ils se sont rendus dans le parking du Centre, actuellement en travaux mais où sont stationnés des véhicules raconte La Voix du Nord.

Deux jeunes individus, l’un âgé de 18 ans et son frère de 14 ans, venaient de casser une quinzaine de voitures, dont cinq véhicules appartenant à la mairie, pour voler ce qu’il y a à l’intérieur, selon leurs explications. Les dégâts n’ont pas encore été chiffrés et un renvoi sur intérêts civils a été demandé.


« On voulait faire un barrage de feu pour fuir la police »

Les deux prévenus ont été jugés dans le cadre d’une comparution immédiate ce mercredi. Lorsqu’ils ont été repérés par les policiers, les deux frères ont arrosé le sol d’essence avant de tenter d’y mettre le feu, en vain. Leur briquet n’a pas fonctionné. « On a trouvé les jerrycans dans une camionnette. On voulait faire un barrage de feu pour fuir la police », a justifié le jeune majeur, Jérôme C., lors de l’audience. Il a ensuite aspergé les policiers d’essence.

La procureur de la République a requis une peine de neuf mois de prison ferme avec mandat de dépôt à l’encontre de Jérôme C., qui a déjà une mention récente à son casier judiciaire. Le tribunal l’a finalement condamné à douze mois de prison avec sursis probatoire. Il a également l’obligation de suivre des soins psychiatriques, de trouver une formation ou un travail, ainsi que d’indemniser les victimes. […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub