Tribune des militaires : Marion Maréchal signe à son tour - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 14 mai 2021

Tribune des militaires : Marion Maréchal signe à son tour

Publiée dans la soirée du dimanche 9 mai, dans les colonnes de Valeurs actuelles, la nouvelle tribune des militaires d’active fait beaucoup parler, et n’en finit plus de s’attirer des soutiens prestigieux. Dernière signature en date ? Celle de Marion Maréchal, directrice de l’ISSEP.

Tribune des militaires : Marion Maréchal signe à son tour

Par : V.A.

A 18 heures, mardi 11 mai, près de deux millions de visiteurs uniques avaient déjà consulté la nouvelle tribune des militaires, que nous publiions sur notre site deux jours auparavant. Parmi eux, 249 989 lecteurs ont passé le cap de la signature, apportant leur soutien aux militaires d’active. Et parmi ces très nombreux signataires, plusieurs noms de prestige se sont signalés. Après Eric Ciotti ou Eric Zemmour, c’est donc au tour de Marion Maréchal, directrice de l’Institut de sciences sociales, économiques et politiques (ISSEP). Cette dernière a bien voulu nous confirmer qu’elle avait signé la tribune, et qu’elle lui apportait un plein soutien.


Agissez, Mesdames et Messieurs ► JE SIGNE L'APPEL DES MILITAIRES!




Un soutien répété aux deux tribunes

Marion Maréchal avait déjà apporté son soutien à la première tribune, publiée le 13 avril par le site « Place d’armes », et reprise dans nos colonnes le 21. Comme le rappelle RTL, l’ancienne député du Vaucluse avait d’abord dénoncé une tribune faisant « plus d’émoi dans le débat public et auprès des ministres que les émeutes que nous vivons depuis maintenant des semaines ». « Je ne vois pas du tout un appel à l’insurrection », déclarait également Marion Maréchal, à contre-pied de ceux qui s’enflammaient déjà sur une tentative fantasmée de putsch. « Je vois des gens qui expriment une crainte, (…) mais je ne vois pas un souhait et encore moins un appel » à la guerre civile, précisait-elle, estimant par ailleurs qu’il était sain que la voix des militaires porte dans l’espace public […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET


Bas Pub