VIDÉO - Essonne (91) : Le commissariat de police attaqué par une trentaine d’individus aux Ulis - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 10 mai 2021

VIDÉO - Essonne (91) : Le commissariat de police attaqué par une trentaine d’individus aux Ulis

Les policiers nationaux et municipaux ont été pris pour cible à plusieurs reprises dans la nuit de samedi à dimanche, aux Ulis (Essonne). Le commissariat a notamment été attaqué.

 Essonne : Le commissariat de police attaqué par une trentaine d’individus aux Ulis

Par : actu17.fr

De nouvelles violences urbaines ont éclaté dans le département de l’Essonne la nuit dernière. Les policiers sont intervenus dans le quartier de La Daunière, aux Ulis, car des individus étaient en train de dégrader des caméras de vidéosurveillance, en sciant les mâts. A leur arrivée, les forces de l’ordre – policiers nationaux et municipaux – ont été la cible de tirs de mortiers d’artifice et de jets de projectiles.

C’est ensuite le commissariat de la ville qui a été attaqué par une trentaine d’individus armés de barres de fer, qui ont de nouveau utilisé des mortiers d’artifice contre les locaux de police. Les assaillants ont également incendié des conteneurs poubelles, pour freiner l’arrivée de renfort indique une source policière. Une vidéo amateur a été publiée sur Snapchat.

Il n’y a pas de blessé à déplorer du côté des policiers mais de légers dégâts ont été constatés sur la façade du commissariat. Une enquête a été ouverte.

Deux policiers blessés lors de violences mardi


Agissez, Mesdames et Messieurs ► JE SIGNE L'APPEL DES MILITAIRES!


Des violences urbaines avaient déjà éclaté aux Ulis ce mardi soir, suite à l’interpellation d’un homme pour détention de produits stupéfiants. Deux policiers avaient été blessés après des jets de parpaings et de mobilier urbain notamment. L’un des fonctionnaires s’est vu attribuer 10 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). Une vingtaine d’équipages avaient été nécessaires pour ramener le calme […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET


Bas Pub