VIDÉO - GÉRALD DARMANIN ANNONCE QUE LES SQUATTEURS DE HALLS D'IMMEUBLES POURRONT BIENTÔT ÊTRE VERBALISÉS - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 24 mai 2021

VIDÉO - GÉRALD DARMANIN ANNONCE QUE LES SQUATTEURS DE HALLS D'IMMEUBLES POURRONT BIENTÔT ÊTRE VERBALISÉS

Gérald Darmanin présente la lutte contre le trafic de drogue comme l'un de ses principaux combats. En déplacement à Marseille et Vitrolles, ce lundi 24 mai, il a annoncé une nouvelle mesure en ce sens : à partir du mois d'octobre, les squatteurs de halls d'immeubles seront passibles d'une amende de 135 euros.

Image/photo

Par : CNEWS

Invité sur le plateau de France Bleu Provence, le ministre de l'Intérieur a expliqué qu'à l'heure actuelle, la loi française ne permet pas de «constituer ce délit». Pour Gérald Darmanin, «c'est une pierre supplémentaire dans le jardin des trafiquants», contre laquelle il faut agir.

Par ailleurs, à Marseille, des caméras de vidéoprotection doivent être installées à la demande du ministère. Selon Gérald Darmanin, «c'est une ville qui a proportionnellement beaucoup moins de caméras que les autres communes de France, notamment dans les quartiers nord».


Amazon Soutient les TPE et PME françaises ► Découvrez ici les produits vendus par des entreprises et commerçants français sur Amazon


Le ministre reconnaît que la drogue «gangrène» Marseille et «les grandes villes de France [...] depuis très longtemps» mais promet une «lutte implacable», avec des effectifs policiers renforcés. Il fait état de «480 opérations de police en quatre mois sur 150 points de deal» du département des Bouches-du-Rhône. Avec, à la clé, «841 gardes à vue et 139 incarcérations par l'autorité judicaire».

Au niveau national, Gérald Darmanin assure que le nombre d'amendes dressées pour consommation de stupéfiants sur la voie publique «est en augmentation partout». Il évoque «plus de 50% de saisies de cannabis» et «plus de 100%» concernant l'héroïne». «Ca prend du temps», reconnaît-il, mais «jour après jour, nous gagnons, immeuble après immeuble».

  SOURCE : CNEWS


Bas Pub