VIDÉO - Marine Le Pen décline une proposition de débat avec Éric Dupond-Moretti - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 26 mai 2021

VIDÉO - Marine Le Pen décline une proposition de débat avec Éric Dupond-Moretti

La présidente du RN a fustigé le comportement “inadmissible en République” à son égard du ministre de la Justice.

Image/photo

Par : V.A.

Marine Le Pen et Éric Dupond-Moretti ne partiront pas en vacances ensemble, c’est une certitude. Visiblement, ils ne débattront pas non plus. Ce mardi 25 mai, Jean-Jacques Bourdin a proposé sur BFMTV à la présidente du RN d’organiser un débat entre elle et le ministre de l’Intérieur. Mais la candidate à la présidentielle 2022 a balayé cette proposition : « Je n’ai aucune raison de débattre avec Éric Dupond-Moretti, d’autant qu’il a à mon égard un comportement qui est inadmissible en République », a-t-elle jugé, suggérant à l’ancien avocat « d’accepter un débat avec Jean-Paul Garraud, qui sera [son] ministre de la Justice » si elle est élue.

Duel par médias interposés

La relation entre Marine Le Pen et Éric Dupond-Moretti a toujours été tendue. Et ce depuis au moins les municipales 2007, quand celui qui était alors avocat s’était proposé de défendre un homme qui avait agressé l’élue RN. Depuis, les deux « grandes gueules » s’invectivent régulièrement par médias interposés. Dès sa nomination au gouvernement, en juillet dernier, Marine le Pen qualifiait par exemple son adversaire de « militant d’extrême gauche ». Plus récemment, ce dernier avait reproché à son opposante de soutenir la tribune des militaires publiée dans Valeurs actuelles. Il l’avait alors désignée comme la « maréchal en chef d’une armée de généraux à la retraite, qui sont des factieux ».ass="p1"> . .

Mais l’inimitié entre les deux ennemis a atteint son paroxysme il y a quelques jours, quand Marine Le Pen a accusé Éric Dupond-Moretti de « harcèlement ». « L’obsession que Monsieur Dupond-Moretti a à mon égard commence à devenir relativement étrange », avait-elle estimé sur LCI, prononçant ensuite ironiquement une phrase qui avait fait beaucoup parler : « Il paraît qu’il reste quelques bracelets anti-rapprochement en rab’, je suis preneuse ».

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub