VIDÉO - “Pourquoi pas” : Ciotti et Morano, futurs ministres de Marine Le Pen ? - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 25 mai 2021

VIDÉO - “Pourquoi pas” : Ciotti et Morano, futurs ministres de Marine Le Pen ?

La présidente du Rassemblement national a indiqué qu’elle souhaitait former “un gouvernement d’union nationale”, autour de “gens qui aiment la France”.

Image/photo

Par : V.A.

A moins d’un an de l’élection présidentielle, le mercato du RN est lancé. Donnée en tête au premier tour et de plus en plus proche d’Emmanuel Macron au second (46% d’intentions de vote), Marine Le Pen a esquissé un rapprochement avec certains membres des Républicains, sur BFMTV. A la question « est-ce que Nadine Morano et Éric Ciotti feraient de bons ministres de la présidente Marine Le Pen », cette dernière n’a pas hésité : « Et pourquoi pas ? »

D’autres pistes chez LR ?

Pour la présidente du Rassemblement national, ces deux figures du parti de droite sont d’ailleurs « plus proches » d’elle que d’Emmanuel Macron. Une déclaration qui fait écho à une autre, cette fois signée Thierry Mariani. Le transfuge LR, désormais tête de liste RN en Paca pour les régionales, avait déclaré, toujours sur BFMTV, qu’il n’aurait « aucun problème à gouverner avec eux ». « Je constate qu’aux Républicains, il y a quelques-uns encore qui sont cohérents », avait-il appuyé, citant Nadine Morano et Éric Ciotti, mais aussi Guillaume Peltier.

Pour 2022, la ligne de conduite de Marine Le Pen est en tout cas parfaitement claire. Sur BFMTV, la présidente du RN a témoigné de sa volonté de « dépasser les étiquettes » en souhaitant mettre en place, si elle est élue, « un gouvernement d’union nationale ». « Ce n’est pas une question de droite ou de gauche, c’est autre chose que cela ». Une « seule condition », pour la candidate : « J’ai besoin de gens qui aiment la France et qui veulent donner leur énergie, convictions, temps et compétences pour la France ».

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub