VIDÉO - Une idéologie à CNews ? : quand Sonia Mabrouk mouche Yann Barthès - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 26 mai 2021

VIDÉO - Une idéologie à CNews ? : quand Sonia Mabrouk mouche Yann Barthès

Invitée sur le plateau de Quotidien dans le cadre de la promotion de son livre « L’insoumission Française » ce mardi, Sonia Mabrouk a eu un échange piquant avec Yann Barthès, à propos de l’idéologie qui règnerait à CNews.

Image/photo

‏ L'ACTUALITÉS : FRANCE   | BRETAGNE   | EUROPE   | INTERNATIONAL   | FAITS DIVERS

Par : V.A.

Il a voulu lui tendre un piège, mais s’est finalement retrouvé pris dedans. Le grinçant présentateur Yann Barthès recevait sur le plateau de Quotidien Sonia Mabrouk, ce mardi 25 mai 2021, venue faire la promotion de son livre « L’insoumission Française ». Les téléspectateurs ont pu assister à une courte passe d’arme entre les deux journalistes. En effet, questionnant d’une voix balbutiante son invitée, Yann Barthès cherchait à lui faire concéder l’existence d’une idéologie au sein de la chaîne CNews. Mais c’est avec maîtrise que celle que Libération a couronnée égérie de la « droitosphère » a retourné la situation à son avantage.

« Vous pouvez répondre non, mais est-ce qu’il y a une idéologie à CNews ? », commence Yann Barthès, hésitant. « Une idéologie ? Non, absolument pas. Y’en a une à Quotidien ? », enchaîne Sonia Mabrook. « Non pas spécialement », rétorque Barhès. Et Sonia Mabrouk de conclure avec assurance : « Bon bah alors même chose à CNews. »

Sonia Mabrouk, un profil médiatique qui dénote ?

La journaliste franco-tunisienne s’est fait remarquer pour une prise de position marquée à droite du spectre politique. Son livre « L’insoumission française », paru aux éditions de l’Observatoire, accuse six ensembles idéologiques qui menacent l’équilibre sociétal français. « Les décoloniaux, les anti-sécuritaires pavloviens, les féministes primaires, les écologistes radicaux, les fous du genrisme et les islamo-compatibles », apprend-on sur sa quatrième de couverture.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub