Zarif aurait annulé sa visite en Autriche à cause des drapeaux israéliens hissés à Vienne - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


samedi 15 mai 2021

Zarif aurait annulé sa visite en Autriche à cause des drapeaux israéliens hissés à Vienne

L'Autriche a hissé le 14 mai sur des bâtiments officiels le drapeau israélien en signe de «solidarité» face aux «attaques» contre l’État hébreu. Selon l’agence Die Presse, c’est pour cette raison que le ministre iranien des Affaires étrangères a annulé sa visite à Vienne qui visait à discuter de l’accord sur le nucléaire.

Zarif aurait annulé sa visite en Autriche à cause des drapeaux israéliens hissés à Vienne

Par : Irina Tarassova

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a annulé sa visite à Vienne, prévue ce 15 mai, en raison de la décision du chancelier autrichien et du ministère des Affaires étrangères du pays de hisser le drapeau israélien au-dessus de bâtiments officiels en signe de solidarité, rapporte l’agence Die Presse.

La veille, le chancelier autrichien Sebastian Kurz avait annoncé que le drapeau israélien avait été hissé sur le toit du bureau fédéral de la chancellerie car «les attaques terroristes contre Israël méritent la condamnation la plus décisive». Par la suite, le ministère autrichien des Affaires étrangères avait également hissé le drapeau israélien, confirmant à l’État hébreu son ferme soutien.

Selon Die Presse, des négociations sur l’accord nucléaire avaient été inscrites à l’ordre du jour de la rencontre entre Mohammad Javad Zarif et le ministre autrichien des Affaires étrangères Alexander Schallenberg. Le ministre iranien aurait dû rester ainsi dans la capitale autrichienne jusqu'à dimanche.

«Nous le regrettons. La décision de M.Zarif ne change rien dans les relations et le dialogue traditionnellement bons entre l'Autriche et l'Iran. En outre, les négociations à Vienne en vue de relancer l'accord sur le nucléaire iranien se poursuivront sans relâche», a confirmé à Die Presse la porte-parole de la diplomatie autrichienne.

Montée des tensions au Proche-Orient

Depuis l’escalade violente qui a éclaté le 10 mai à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, les deux parties font quotidiennement état de blessés et de morts. Le dernier bilan des autorités palestiniennes faisait état le 14 mai au soir de 139 morts, parmi lesquels 39 enfants, et 1.000 blessés dans les bombardements israéliens sur la bande de Gaza depuis lundi. Du côté d'Israël, dix morts, dont un enfant, et des centaines de blessés ont été causés par les tirs de plus de 2.000 roquettes par la […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET


Bas Pub