Afflux de migrants dans les Hautes-Alpes (05) : les associations appellent le gouvernement à l’aide - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 29 juin 2021

Afflux de migrants dans les Hautes-Alpes (05) : les associations appellent le gouvernement à l’aide

Les associations d’aide aux migrants ont alerté l’État, lundi 28 juin, sur l’afflux de sans-papiers dans les Hautes-Alpes. Elles demandent un plan d’hébergement d’urgence au plus vite.

Image/photo

Par : MM avec AFP / lci.fr

Ce sont des dizaines de migrants sans-papiers qui arrivent chaque jour dans les Hautes-Alpes. Une situation qui inquiète les associations d’aide qui ont demandé au gouvernement, lundi 28 juin, la mise en place d'un plan d'hébergement d'urgence.

"Depuis cet hiver, plusieurs dizaines de personnes exilées arrivent quotidiennement à Briançon", s’inquiètent les associations dans une lettre adressée à la préfète des Hautes-Alpes, Martine Clavel. La Cimade, Médecins du Monde, Médecins sans Frontières ou encore le Secours Catholique Caritas France comptent "de plus en plus souvent des familles et des personnes particulièrement vulnérables […] le nombre de femmes et d'enfants a triplé depuis le début de l'année", précisent-elles.

Respecter un "droit à l'hébergement d'urgence inconditionnel"

Face à cet afflux, les associations réclament "la mobilisation du plan d'hébergement d'urgence à Briançon pour accueillir dignement les personnes exilées qui arrivent sur notre territoire par la montagne frontalière". "Il s'agit pour ces personnes d'un accueil temporaire, d'une à trois journées maximum, puisqu'elles repartent le plus rapidement possible vers leur destination, le plus souvent une métropole où elles pourront déposer leur demande d'asile", expliquent-elles en rappelant également à l’État ses "obligations à l'égard des exilés, et notamment le droit à l'hébergement d'urgence inconditionnel".

Selon l'association Tous migrants, 2000 personnes sont arrivées au refuge depuis janvier, avec une forte accélération en mai et juin, avec plus de 600 arrivées sur chacun de ces deux mois. De son côté, le Refuge solidaire a déjà accueilli plus de 11.500 migrants, et "depuis 2016, Briançonnais et personnes solidaires venus de toute part pallient les manquements de l'Etat et des collectivités locales au regard de leurs responsabilités et leurs obligations face à la réalité migratoire", concluent les signataires de la lettre.

  SOURCE : MM avec AFP / lci.fr


Bas Pub