Alain Delon : cette seule femme pour laquelle il voterait sans retenue si elle se présentait à la présidentielle - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 24 juin 2021

Alain Delon : cette seule femme pour laquelle il voterait sans retenue si elle se présentait à la présidentielle

Cartes sur table. Dans une interview accordée à TV5 Monde et prévue à la diffusion le 1er juillet 2021, Alain Delon a révélé le nom de la candidate qui pourrait avoir son vote en 2022.

Image/photo

Par : Laura Carreno-Müller / closermag.fr

En 2007, il se disait "gaulliste depuis 40 ans." Pourtant, au fil des années, Alain Delon s'est affiché aux côtés de plusieurs personnalités politiques de tous bords. Il n'a d'ailleurs pas hésité à soutenir Nicolas Sarkozy, malgré une ancienne proximité avec Marine Le Pen, lors de sa course à l'Élysée, avant de s'avouer déçu par l'ancien chef de l'État. En novembre 2016, on le retrouvait à un meeting d'Alain Juppé, alors candidat à la primaire de la droite et du centre. Près de cinq ans plus tard, seule une figure politique trouve désormais grâce à ses yeux. Une femme du nom de Valérie Pécresse.

C'est ainsi que, dans le cas où elle annoncerait sa candidature à l'élection présidentielle de 2022, le Guépard a assuré qu'il voterait pour elle sans aucune hésitation. "C'est la seule femme que je souhaiterais à la présidence", a ainsi déclaré Alain Delon lors d'une interview accordée à Cyril Viguier, diffusée sur l'antenne de TV5 Monde le 1er juillet 2021 (et récemment citée par Le Point). Confidence qui touchera certainement "Valérie." Le monstre sacré, rare sur le devant de la scène depuis son AVC, l'assure, il reste un "homme de droite."

Que prévoit Valérie Pécresse pour 2022 ?

Pour l'heure, Valérie Pécresse cultive le mystère autour de ses ambitions politiques, contrairement à Xavier Bertrand qui a officialisé sa candidature. Au mois d'avril 2021, sur BFMTV/RMC, elle a estimé que "le temps des campagnes" n'était pas encore venu. Sans en dire davantage. Sans doute se focalise-t-elle d'abord sur le bilan du premier tour des élections régionales (dimanche 20 juin), alors qu'elle brigue un nouveau mandat à la présidence de l'Île-de-France. La présidente sortante a obtenu 36% des suffrages et fera face à une union de la gauche, la majorité présidentielle et le Rassemblement national lors du second tour des régionales, dimanche 27 juin.



  SOURCE : closermag.fr


Bas Pub