Attentats du 13-Novembre : menacé d’expulsion, un jeune barman algérien reçoit une autorisation de séjour - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 14 juin 2021

Attentats du 13-Novembre : menacé d’expulsion, un jeune barman algérien reçoit une autorisation de séjour

Selon les informations du Journal du dimanche, un jeune serveur algérien, présent sur son lieu de travail lors des attaques terroristes de novembre 2015, a obtenu une autorisation provisoire de séjour.

Image/photo

Par : V.A.

Le 13 novembre 2015, A. était présent sur son lieu de travail, dans un bar, quand les terroristes ont visé les terrasses de café. Comme le révèle le JDD ce dimanche 13 juin, cet Algérien âgé de 26 ans a reçu jeudi dernier une autorisation provisoire de séjour, dont la validité court jusqu’au mois de décembre. Il devrait recevoir son titre de séjour au cours des deux prochains mois. Reconnu victime du terrorisme, le jeune homme, arrivé sur le sol français à l’âge de 17 ans, souhaite par la suite demander sa naturalisation.

Partie civile au procès des attentats du 13-Novembre

Comme le rappelle le Journal dimanche, la décision initiale de la préfecture était pourtant loin d’être aussi encourageante. L’institution lui avait en effet signifié une obligation de quitter le territoire français et une interdiction d’y revenir pendant trois ans. Selon la préfecture, le statut de victime du terrorisme ne conférait au jeune serveur « aucun droit au regard de la législation en vigueur » pour le droit au séjour. La situation est aujourd’hui bel et bien arrangée pour cet Algérien qui s’est dit « très heureux » auprès de l’hebdomadaire. Toujours selon les informations du JDD, le jeune homme sera partie civile au procès des attentats du 13-Novembre qui s’ouvre le 8 septembre prochain à Paris.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub