Bordeaux : Le chauffard fuyant la police transportait un homme séquestré et torturé - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 17 juin 2021

Bordeaux : Le chauffard fuyant la police transportait un homme séquestré et torturé

Un chauffard a fait une sortie de route en tentant d’échapper à la police dans la nuit de mercredi à jeudi à Bordeaux (Gironde). Il a été interpellé. Dans le véhicule, les policiers ont découvert un autre homme qui affirme avoir été séquestré et qui présentait des traces de sévices graves. La police judiciaire est saisie.

Image/photo

Par : actu17.fr

Un refus d’obtempérer est au départ de cette affaire. Une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC) a repéré une voiture qui circulait à pleine vitesse dans les rues de Bordeaux vers 01h30 et a demandé au conducteur de s’arrêter. Chose qu’il a refusé. Le chauffard s’est dirigé dans le quartier du Grand parc et a perdu le contrôle de son véhicule au niveau de la place de l’Europe.

Deux occupants du véhicule ont rapidement pris la fuite mais le conducteur a été interpellé par les fonctionnaires. Ce dernier qui est âgé de 24 ans a été placé en garde à vue. A l’arrière du véhicule, les policiers ont découvert un autre homme de 20 ans, qui était blessé. Il a expliqué aux forces de l’ordre qu’il était séquestré depuis plusieurs heures par des individus qui l’ont torturé.

Visage tuméfié et brûlures de cigarette

La victime avait des blessures apparentes et non des moindres précise une source proche de cette enquête. Elle présentait des brûlures de cigarette sur les bras ainsi que des scarifications et avait le visage tuméfié. Cette dernière a affirmé que ses agresseurs lui avaient aussi tordu les doigts avec une pince. Transportée à l’hôpital, ses jours ne sont néanmoins pas en danger.

Reste à déterminer les motivations des auteurs, qui pourraient être liées à une dette sur fond de trafic de stupéfiants indique cette même source. Un deuxième homme, proche de la victime, a été entendu par les policiers de la PJ de Bordeaux, chargés de cette enquête.

  SOURCE : actu17.fr


Bas Pub