Covid-19 : Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact? - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 18 juin 2021

Covid-19 : Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?

La campagne vaccinale s’accélère toujours dans l’Hexagone. Cependant, les autorités de santé estiment qu'il faut s'isoler si l'on est cas contact. Une personne immunisée peut-elle être considérée ainsi pour avoir côtoyé un patient infecté? Le Haut Conseil à la Santé Publique propose un nouveau protocole pour les personnes complètement vaccinées.

Image/photo

Par : Anna Borissova / fr.sputniknews.com

Jean Castex a été déclaré cas contact après que sa femme a été testée positive au Covid-19 le 9 juin. Malgré le test négatif du Premier ministre, qui a reçu sa première dose du vaccin d’AstraZeneca le 19 mars et n’a pas encore obtenu la seconde, il s’est placé durant sept jours à l'isolement en tant que cas contact, conformément aux règles sanitaires.

Sur son site, le ministère de la Santé indique que «même vacciné(e), en cas de contact à risque avec une personne positive au Covid, vous êtes considéré(e) comme étant "cas contact": il faut vous faire tester et vous isoler immédiatement».

L’immunisation n’entre donc pas en compte.

«Si je suis contact d’une personne malade dans le même foyer familial, je reste isolé sept jours de plus, après les 10 jours d’isolement du malade et je refais un test à J17», indique le site.

Ceci notamment parce que les vaccins ne protègent pas à 100% de la contagion.

Le ministère de la Santé explique que «la vaccination prémunit contre les formes graves et symptomatiques de la maladie, mais elle n’empêche ni de la contracter ni de la transmettre. Vous pouvez être malade, sans le savoir».

Vers un nouveau protocole pour les vaccinés?

Mais alors que le Premier ministre a annoncé la fin du port du masque en extérieur, dans cet avis le Haut conseil de la Santé publique (HCSP) recommande également une adaptation des règles concernant les personnes complètement vaccinées: plus forcément besoin pour elles de faire un test ou de s'isoler si elles sont cas contact. En vue de la situation épidémiologique et de la couverture vaccinale actuelles, le HSCP recommande un nouveau protocole pour les personnes présentant des schémas vaccinaux complets, lorsqu'elles sont cas contacts.

Ainsi, si le contact a eu lieu au sein d’un foyer, il faut «pratiquer un test à J0 et à J7». L’isolement n’est pas indiqué dans cette situation. L'individu doit toutefois respecter les mesures barrières et éviter tout contact avec une personne «à risque de forme grave non vaccinée ou une personne immunodéprimée quel que soit leur statut vaccinal pendant sept jours».

«Pour les autres types de contact: de ne pas pratiquer de test diagnostique et de ne pas s’isoler car le risque est très faible (une personne vaccinée est considérée comme un contact à risque de transmission négligeable)», précise la source.

En outre, «si le cas index est porteur d’un variant delta ou d’autres VOC [variants préoccupants, ndlr] émergents», des mesures «particulières peuvent être décidées localement».

De même, en cas de symptômes pouvant signaler une contamination, même «une personne ayant bénéficié d'un schéma vaccinal complet» doit réaliser un test diagnostique.

Dans un communiqué du ministère de la Santé publié le 17 juin, environ 17,3 millions de Français ont un schéma vaccinal complet et plus de 31,3 millions de personnes ont reçu au moins une injection.

  SOURCE : fr.sputniknews.com


Bas Pub