Départementales du Val-de-Marne : tollé après le soutien du candidat LREM à celui des communistes - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


samedi 26 juin 2021

Départementales du Val-de-Marne : tollé après le soutien du candidat LREM à celui des communistes

Le soutien local adressé par un élu macroniste à son rival du parti communiste provoque l’ire des candidats LR, et le malaise de LREM.

Image/photo

Par : V.A.

En plein campagne pour le second tour des départementales, qui ont lieu cette année en même temps que les régionales, le candidat de LREM au canton de Saint-Maur-2, Vincent Giacobbi, a affiché publiquement son soutien à son adversaire du PCF, Denis Oztorun. Comme le relaient nos confrères du Parisien, l’objectif est de mettre à bas la liste LR dominant d’une courte tête le PCF. Pour Vincent Giacobbi, pas de doute possible : « Les candidats LR n’ont pas de bilan et peinent à se renouveler. (…) Nous avons besoin d’une dynamique innovante afin de poursuivre et d’amplifier les politiques de progrès de notre département. Denis Oztorun, maire de Bonneuil-sur-Marne, et Eliane Simon, conseillère municipale de Sucy-en-Brie, incarnent le renouveau dont nous avons besoin », fait-il savoir. Même si le candidat PCF rappelle qu’il n’a « pas sollicité » des voix LREM, elles seront un renfort appréciable pour triompher dans ce département traditionnellement marqué à droite.

Sur la liste de Laurent Saint-Martin

Problème, Vincent Giaccobi est sur la liste régionale de Laurent Saint-Martin, qui a péniblement réussi à qualifier la majorité présidentielle au second tour des régionales en Ile-de-France. Et chez Les Républicains, qu’il entend vaincre par son appel à voter PCF, Marie-Carole Ciuntu (LR) est aussi sur la liste de Valérie Pécresse, candidate à sa réélection. De quoi agiter des relations déjà bien tendues : rappelons que Vincent Giaccobi est lui-même un ancien encarté LR, qui a été membre de la majorité municipale de droite pendant 12 ans.

LREM ne donne « aucune consigne de vote »

Interpellé par les internautes, le parti de LREM a dû rappeler qu’il ne donne « aucune consigne de vote », et qu’il « se désolidarise pleinement » de cette « démarche isolée et individuelle ». « LREM ne peut appeler à voter pour des opposants au président Emmanuel Macron », souligne Nabil Benbouha, le référent d’En marche dans le Val-de-Marne. Pourtant Vincent Giacobbi persiste et signe : « Je n’engage que « Sucy en mouvement » qui est une liste d’union avec différentes tendances au conseil municipal. » « Plus que jamais », le marcheur apporte son soutien à Denis Oztorun.


Bas Pub