"Eh oh ! Du calme !" : Marlène Schiappa s'agace face à Alexis Corbière - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 21 juin 2021

"Eh oh ! Du calme !" : Marlène Schiappa s'agace face à Alexis Corbière

Invitée sur le plateau de France 2 pour commenter les résultats aux élections régionales, Marlène Schiappa s'est emportée contre Alexis Corbière, qui ne l'a pas laissée s'exprimer pour répondre à l'une de ses attaques.

Image/photo

Par : Charlotte Vardan / closermag.fr

La tension était palpable. Dimanche 20 juin, Marlène Schiappa était invitée sur le plateau de la soirée électorale de France 2. Durant la soirée, la ministre a dû se faire l'avocate de LREM, mais aussi du gouvernement, tandis que le taux d'abstention a atteint les 68%, un record. Un chiffre qui n'a pas manqué d'alerter notamment Alexis Corbière, également invité pour commenter ces résultats, qui a vu cela comme un "acte politique", mais aussi "une colère froide, une grève civique" de la part des Français.

"Ce gouvernement n'avait rien à fiche de ces élections, ils ont pris une rouste électorale ce soir [...]. Tous les ministres en lice sont en-dessous de 10%, franchement ils devraient démissionner !", a-t-il fustigé. Des mots auxquels Marlène Schiappa a souhaité réagir, tandis que le député LFI ne semblait pas de son côté prêt à l'entendre. "Eh, oh ! Du calme ! Je suis en train de vous répondre, ça va bien se passer. Pas la peine de s'impatienter", a-t-elle ainsi lancé, tandis que Alexis Corbière ne cessait de lui couper la parole, soutenu toutefois par Anne-Sophie Lapix, médiatrice avec Laurent Delahousse lors de ce débat. "Il s'impatiente parce que c'est vrai qu'on n'a pas non plus un temps infini" a lâché la journaliste.

Pourquoi Laurent Delahousse a perdu son calme ?

Un débat très animé, qui a notamment posé problème à Laurent Delahousse, agacé que ses invités se coupent sans cesse la parole au cours d'un débat jugé "stérile" selon lui. "Ça fait longtemps que je n'avais pas animé un débat politique, je commence vraiment à comprendre les Français de plus en plus", a-t-il ainsi lancé sans détour, après avoir poussé un coup de gueule. "Il y a 33 millions de Français qui ne votent plus et c'est parce qu'il y a parfois des débats stériles", a lancé le journaliste, avant d'ajouter : "Donc on va y aller tranquillement ce soir parce que moi, ce qui me ferait plaisir, ce serait que les gens aillent voter."



  SOURCE : closermag.fr


Bas Pub