Grenoble : un collectif féministe s’allie avec une association islamiste pour défendre le burkini - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 18 juin 2021

Grenoble : un collectif féministe s’allie avec une association islamiste pour défendre le burkini

Selon les cosignataires de la lettre, les femmes musulmanes seraient stigmatisées et exclues.

Image/photo

Par : V.A.

Dans une lettre adressée le 4 juin au maire de Grenoble et relayée sur leur page Facebook, le collectif féministe « Nous Toutes » s’est associée à l’association islamiste « Alliance Citoyenne de l’Agglomération Grenobloise » pour défendre le port du burkini. Les deux associations dénoncent le règlement « discriminant et sexiste » des piscines, en imposant « une standardisation sexiste, raciste », et excluant « toutes les personnes qui ne se reconnaissent pas dans le port d’un maillot de bain dit ‘féminin et traditionnel’ ». Selon elles, il serait indispensable de retirer ces restrictions qui renforcerait « la stigmatisation » des femmes musulmanes. C’est pourquoi elles demandent à la municipalité d’ « accepter tout maillot de bain qui serait en matière lycra, comme c’est le cas dans les piscines de Rennes ».

Porter « un maillot de bain couvrant »

La lettre précise aussi qu’ « être à la piscine, c’est exposer son corps à la société, à la standardisation des assignations binaires, genrées, à des imaginaires sexistes, transphobes, racistes, validistes ». En résumé, les cosignataires estiment que le règlement intérieur de la piscine porterait préjudice « aux femmes portant le foulard » qui souhaiteraient pouvoir se baigner en burkini décrit comme « un maillot de bain couvrant ». Elles dénoncent aussi « la banalisation des discours d’extrême droite », ainsi que « les gauches qui détournent le regard », se sentant bien seules face « au climat islamophobe » qui règnerait en France. Les femmes musulmanes seraient « méprisées » et exclues, alors qu’elles assurent que le port de leur burkini ne serait en aucun cas le symbole d’un « islam politique ».

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub