La nouvelle vie de DSK (Dominique Strauss-Kahn) qui milite pour la protection de l’enfance au Maroc - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 10 juin 2021

La nouvelle vie de DSK (Dominique Strauss-Kahn) qui milite pour la protection de l’enfance au Maroc

L'ancien patron du FMI semblerait mener plusieurs projets dans sa nouvelle vie.

Image/photo

Par : V.A.

Il a complètement changé de vie. Depuis l’affaire du Sofitel en 2011 qui l’avait mis en cause, Dominique Strauss-Kahn s’était retiré de la vie politique et médiatique. Aujourd’hui, Le Figaro rapporte que l’ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI) serait le président de l’association marocaine Mekkil dédiée à la protection de l’enfance. C’est près de Marrakech que DSK et sa femme Myriam L’Aouffir, qu’il a épousé en 2017, participeraient à promouvoir la protection matérielle et infantile dans les zones rurales du pays d’Afrique du nord. « Moi qui ai toujours pensé que les actions doivent venir du haut vers le bas, je m’aperçois qu’en réalité, l’action sur le terrain des associations et des ONG en tout genre est absolument essentielle », avait confié l’ancien homme politique lors de son passage sur la chaîne marocaine 2M le 4 juin à l’occasion de la Journée Internationale des enfants victimes de maltraitance.

. .

DSK au cinéma

En 2013, Dominique Strauss-Kahn avait fondé une société de conseil nommée Parnasse International. En décembre 2020, un documentaire Netflix intitulé « Chambre 2806 » retraçait l’affaire du Sofitel, au terme de laquelle DSK avait dû verser 1,5 million de dollars à Nafissatou Diallo, un documentaire dans lequel l’ancien patron du FMI avait refusé de prendre la parole. Un film biographique sur sa vie devrait aussi voir le jour à l’automne 2021.

Réalisé par Poul-Erik Heilbuth, DSK a cette fois-ci accepté d’y prendre part : « Pour la première fois, j’ai accepté dans un film documentaire de revenir sur l’ensemble de mon histoire personnelle et professionnelle de la politique française aux sphères internationales », avait-il informé sur son compte Twitter. Dix ans après la sombre histoire qui a brisé ses ambitions, l’ancien homme politique aurait retrouvé un nouveau rythme, entre milieu associatif et projet cinématographique.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub