Macron “profondément attristé” : cette soirée cauchemardesque qu'il a passée - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 21 juin 2021

Macron “profondément attristé” : cette soirée cauchemardesque qu'il a passée

Ce premier tour des élections régionales a eu l'effet d'une véritable douche froide pour Emmanuel Macron. Le parti du président est ressorti grand perdant de cette

Image/photo

Par : Ugo Michel / closermag.fr



Une défaite dure à avaler pour Emmanuel Macron. Les résultats du premier tour des élections régionales ont parlé, La Républiques en Marche n'est globalement pas parvenue à s'imposer face à ses opposants, malgré les moyens déployés pour y arriver. Une déroute amère pour les macronistes qui préfèrent rejeter la faute sur le fort taux d'abstention. Dans les colonnes du Point, un haut responsable de la majorité ne se voile pas la face et assume cette "belle branlée" : "Elle est bien violente, celle-là. À trop vouloir faire de l'habileté, on s'est cassé la gueule." regrette-t-il. Et il n'est pas le seul à être peiné par cet échec, le président de la République vivrait lui aussi plutôt mal cette situation : "Il est profondément attristé par la faible participation. Pour le reste, il ne s'attendait pas à des miracles." a confié un de ses proches.

Alors que des ministres avaient été envoyés dans certaines régions et notamment dans les Hauts-de-France pour faire barrage aux adversaires, cette stratégie ne s'est pas avérée payante pour LREM. Un coup dur pour le chef de l'Etat, qui a ainsi vu Xavier Bertrand, l'un de ses potentiels adversaires les plus redoutables pour 2022, arriver haut la main en tête des suffrages.

Pourquoi Emmanuel Macron va-t-il devoir voter pour Xavier Bertrand au second tour des régionales ?

C'est d'ailleurs pour celui qui va peut-être le détrôner à l'Elysée, l'année prochaine, qu'Emmanuel Macron (qui vote au Touquet dans le Pas-de-Calais) va devoir glisser un bulletin lors du second tour des régionales. En effet, suite à la défaite de son clan dans les Hauts-de-France, la tête de liste LREM Laurent Pietraszewski, a appelé comme convenu à voter pour Xavier Bertrand, afin de ne pas laisser le champ libre au RN représenté par Sébastien Chenu. Un vote qu'Emmanuel Macron ne fera certainement pas de gaieté de cœur.



  SOURCE : closermag.fr


Bas Pub