Nancy (Meurthe-et-Moselle) : Il poignarde sa compagne devant leurs deux enfants puis se défenestre et meurt - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 21 juin 2021

Nancy (Meurthe-et-Moselle) : Il poignarde sa compagne devant leurs deux enfants puis se défenestre et meurt

Un homme est décédé après s’être défenestré ce dimanche soir à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Il venait de poignarder sa conjointe à plusieurs reprises. Cette dernière a été transportée à l’hôpital.

Image/photo

Par : actu17.fr

Une femme de 30 ans domiciliée place des Vosges à Nancy, s’est réfugiée chez sa voisine avec son fils de 5 ans vers 20h15. Elle a confié à cette dernière qu’elle venait d’être violemment agressée par son compagnon. La victime « présentait deux plaies par arme blanche à l’abdomen », a précisé le procureur de la République, François Pérain, confirmant une information de L’Est Républicain.

« La voisine appelait la 17. Les deux femmes entendaient alors un choc sourd et constataient que l’homme venait de se défenestrer », a détaillé le magistrat. L’homme, lui aussi âgé de 30 ans, n’a pu être réanimé par les secours et a été déclaré mort.


18 coups à l’arme blanche avant de se jeter dans le vide

« Le médecin légiste procédait à l’examen du corps et constatait la présence de multiples plaies par arme blanche au thorax. Ces plaies étaient peu profondes. Un traumatisme crânien consécutif à la chute et manifestement létal, était également constaté. Une autopsie sera effectuée prochainement », a mentionné François Pérain. Selon nos informations, un examen du corps a permis de relever pas moins de 18 coups à l’arme blanche au niveau du thorax du défunt, qu’il se serait infligés seul. Une autopsie va être pratiquée.

La mère de famille a été prise en charge dans le même temps par les secours. Elle a été transportée à l’hôpital et ses jours ne sont pas en danger. Dans l’appartement, les policiers ont retrouvé le bébé d’un an du couple qui était sain et sauf. Les deux enfants ont été placés pour l’heure. Une paire de ciseaux ensanglantée a aussi été saisie dans l’habitation.

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale. La victime sera auditionnée dès que son état de santé le permettra. En outre, le couple était inconnu des services de police et n’aurait jamais déposé une plainte ou une main courante pour des faits de violences conjugales.

  SOURCE : actu17.fr


Bas Pub