Non aux éoliennes : Brigitte Macron apporte un soutien amusé à Stéphane Bern - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 9 juin 2021

Non aux éoliennes : Brigitte Macron apporte un soutien amusé à Stéphane Bern

Soirée de gala, le 8 juin, à l’Institut de France. Stéphane Bern y remettait les prix décernés par sa fondation pour l’Histoire. A cette occasion, il a renouvelé sa charge contre les éoliennes – soutenu par Brigitte Macron !

Image/photo

Par : V.A.

Depuis son accession à des responsabilités publiques, au début de l’ère Macron, Stéphane Bern a habitué l’opinion française à de nombreuses et courageuses sorties en faveur du patrimoine civilisationnel français. Eglises menacées de destruction, projets de restaurations douteux, etc. : le « Monsieur Patrimoine » de la macronie ne ménage jamais sa peine. Dernièrement, celui qui s’était révélé au public en commentant l’enterrement de Lady Di s’est ainsi illustré en pourfendant les éoliennes. Il a encore évoqué le sujet, mardi 8 juin au soir, lors de la remise des prix de sa Fondation pour l’Histoire et le patrimoine – organisée en petit comité sous les dorures de l’Institut de France. Au cours de son discours, Stéphane Bern a ainsi dénoncé « la multiplication anarchique des éoliennes », dans tout le pays, relate Le Figaro. Précisément, et sans faire usage de langue de bois, le présentateur de Secrets d’Histoire fustige une certaine « religion du progrès », seulement justifiée par « le dogmatisme et l’idéologie ». Or, la charge de Stéphane Bern n’est pas passée inaperçue auprès de Brigitte Macron – présente à la soirée. Cette dernière n’aurait même pas semblé être insensible aux emportements de son fidèle ami.


Don Quichote de la Mancha

« Je ne vous ai jamais résisté, et je continuerai », aurait ainsi glissé la Première dame à son Monsieur Patrimoine. L’ancienne professeur de français semble même séduite par le combat, un peu perdu d’avance, engagé par Stéphane Bern. Très littéraire, elle évoque même un « nouveau Don Quichotte ». Alors, Stéphane Bern, nouveau chevalier héroïque ? Une chose est sûre, les immenses éoliennes qui émaillent le sol français feraient d’excellentes adaptations contemporaines des moulins à vent de Cervantès.

Contre ses nouvelles Némésis, le chevalier Bern ne manque d’ailleurs pas d’emphase : les éoliennes sont « en train de défigurer nos paysages, de saccager des sites naturels et polluer notre environnement ». Général sans armée, Stéphane Bern risque cependant de peiner à rassembler des troupes – même si le thème anti-éolien est de plus en plus repris par certains représentants politiques. Dans un récent sondage publié par Le Figaro, 80% des Français affichaient leur soutien à l’énergie éolienne. Ceci étant, selon le légendaire principe de « pas dans mon jardin », ils ne sont que 53% à souhaiter l’installation de telles structures près de chez eux. Parmi les contestataires, sans doute que Stéphane Bern parviendra à trouver son Sancho Pancha. Pourquoi pas Brigitte Macron ?

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub