Nord : condamnation de six ressortissants kurdes appartenant à un réseau de passeurs - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 18 juin 2021

Nord : condamnation de six ressortissants kurdes appartenant à un réseau de passeurs

Le réseau turc auquel ces six passeurs appartenaient avait été démantelé en 2014. Les différents accusés ont écopé de trois à six ans de prison ferme.

Image/photo

Par : V.A.

Six personnes accusées d’avoir joué le rôle de passeur vers la France ont été jugées et condamnées, lundi 14 juin, à Dunkerque, dans le cadre d’une affaire de trafic d’êtres humains, rapporte le journal La Voix du Nord. Dirigé depuis la Turquie, leur réseau avait été démantelé en 2014 grâce à une enquête. À la tête du réseau, Abdurrahman Akyuz, également connu sous le pseudonyme d’« Apo », résidant en Turquie, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international depuis le 20 août 2019. Il avait déjà été condamné à deux reprises : à Ankara pour son activité de passeur, à Istanbul pour association de malfaiteurs. Tous d’origine iranienne ou irakienne, les cinq autres passeurs agissaient dans les Hauts-de-France, dans les camps de Grande-Synthe et de Téteghem, situés dans la banlieue de Dunkerque (Nord). Seul l’un d’entre eux, Rebaz Ramazan, sorti de prison il y a un moins d’un mois, était présent au procès. Les autres accusés ont disparu des radars après avoir passé deux ans en détention provisoire, de 2015 à 2017.

Entre 1 000 et 6 000 dollars pour passer

Pour aider les migrants à traverser l’Europe afin de gagner l’Angleterre, les passeurs demandaient entre 1 000 et 6 000 dollars, précise le quotidien régional. Les migrants voyageaient dans des conditions inhumaines, parfois entassés à trente dans une camionnette. Selon leur niveau hiérarchique, les différents accusés ont écopé de peine de prison ferme allant de trois à six ans.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub