PARIS : LA CRÉATION D'UNE POLICE MUNICIPALE ADOPTÉE À 79 % DES VOIX - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 3 juin 2021

PARIS : LA CRÉATION D'UNE POLICE MUNICIPALE ADOPTÉE À 79 % DES VOIX

Les élus de la capitale sont majoritairement pour. La police municipale parisienne va devenir réalité à la rentrée prochaine, alors que sa création vient d'être adoptée au Conseil de Paris ce mercredi 2 juin, à 79 % des voix.

Image/photo

Par : CNEWS


Ce sont précisément 114 élus parisiens sur 160 (soit 79,2 %) qui ont voté pour la création d'une police municipale à Paris, appelée à devenir la plus importante de France, avec 5.000 agents dont 3.400 policiers «à la fin de cette mandature». Un vote historique et transpartisan.

«Nous avons bien travailler», s'est réjoui Anne Hidalgo, qui avait lancé le projet de création de cette police municipale au début de l'année 2019. Depuis, les choses ont un peu traîné, le statut de Paris a dû être changé et la question a été débattue au parlement, mettant la maire socialiste de Paris dans une situation d'attente.

Après la récente promulgation de la loi Sécurité Globale et avec ce dernier vote des élus de la capitale, le projet va finalement devenir réalité d'ici à la rentrée de septembre. «Il nous faut désormais agir et prendre nos responsabilités [...] très concrètement sur le terrain en matière de tranquillité publique», a ainsi fait savoir Nicolas Nordman, l'adjoint à la mairie de Paris chargé de la sécurité et de cette future police.



JUSQU'À 3.400 POLICIERS MUNICIPAUX

Et le projet est ambitieux, puisqu'il s'agit avant tout de former les agents de la DPSP et de recruter massivement. «Nous allons mettre des moyens considérables de recrutement [...] pour atteindre 5.000 agents attachés à la police municipale et à la prévention», a ainsi détaillé l'élu, qui ajoute que deux tiers d'entre eux seront des policiers municipaux et le dernier tiers sera composé d'autres agents concourant à une politique de sécurité tranquillité publique.

In fine, d'ici à la fin de mandature, l'adjoint chargé de la sécurité table sur un ratio de «15 policiers municipaux pour 10.000 habitants», contre «6,4 pour 10.000 habitants» dans d'autres grandes villes françaises de plus de 200.000 habitants. La police municipale parisienne sera alors la plus grande de France.

A ce sujet, Nicolas Nordman n'a pas peur d'être scruté, et souhaite même aller plus loin «en proposant un autre modèle de police», qui sera notamment non armée. «Nous pouvons montrer qu'il est possible d'avoir une police de proximité, exemplaire et capable d'intervenir sur le terrain», a-t-il ajouté. «Les Parisiens nous attendent», a-t-il conclu.

  SOURCE : CNEWS


Bas Pub