QUE SIGNIFIE «MONTJOIE, SAINT-DENIS !», L'EXPRESSION UTILISÉE PAR L'HOMME QUI A GIFLÉ EMMANUEL MACRON ? - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 8 juin 2021

QUE SIGNIFIE «MONTJOIE, SAINT-DENIS !», L'EXPRESSION UTILISÉE PAR L'HOMME QUI A GIFLÉ EMMANUEL MACRON ?

L'ensemble de la classe politique a dénoncé l'agression dont a été victime Emmanuel Macron, victime d'une gifle de la part d'un homme présent dans la foule venue à sa rencontre lors de son déplacement dans la Drôme. Sur l'une des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on entend clairement l'homme dire «Montjoie, Saint-Denis, à bas la macronie», au moment de lever la main sur le président. Une expression qui renvoi à l'idéologie royaliste.

Image/photo

Par : CNEWS


La chef de l'Etat, qui sortait d'une visite dans un lycée hôtelier de Tain-l'Hermitage organisée dans la cadre de son «tour de France des territoires», n'a subi aucune blessure. Deux individus ont été interpellés, dont l'auteur de la gifle.

La piste menant à la mouvance royaliste était privilégiée, en raison de la nature des propos de l'agresseur. «Montjoie, Saint-Denis» était en effet le cri de guerre du royaume de France, et particulièrement des Capétiens. L'expression renvoie à la bannière du roi Charlemagne, l'oriflamme, conservée au sein de l'abbaye de Saint-Denis et également appelée «Montjoie» (photo de l'article).

Il s'agit d'un taffetas rouge à deux queues avec des flammes d'or, entouré de vert et attaché à une hampe.


Durant tout le Moyen-Âge, l'oriflamme de l'abbaye de Saint-Denis était l'étendard du roi de France en temps de guerre. Il n'était extrait de l'abbaye uniquement lorsque de grands dangers menaçaient le royaume de France.

  SOURCE : CNEWS


Bas Pub