Régionales 2021 : deux caisses de professions de foi découvertes en forêt près de Dijon, une enquête ouverte - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 29 juin 2021

Régionales 2021 : deux caisses de professions de foi découvertes en forêt près de Dijon, une enquête ouverte

Le directeur d’Adrexo, le prestataire chargé de la distribution des professions de foi dans 51 départements, devrait être entendu « très prochainement » pour expliquer la présence de ces documents au milieu de la forêt.

Image/photo

Par : V.A.

Y aurait-il eu des couacs dans la distribution des professions de foi dans le cadre des élections régionales et départementales ? Les suspicions étaient déjà fortes, mais cette découverte faite au cours du week-end du 26 et 27 juin dans un bois de Chevigny-Saint-Sauveur, près de Dijon (Côte-d’Or), ne laisse plus aucune place au doute. Deux caisses remplies de professions de foi électorales ont été retrouvées dans la forêt, rapporte le quotidien Le Parisien, alors même qu’allait se tenir le second tour des élections régionales et départementales. Le parquet a annoncé, lundi 28 juin, que deux personnes avaient été interpellées, brièvement entendues puis relâchées, dans l’attente de précisions sur les faits et leur qualification judiciaire. Chargé de la distribution des plis électoraux dans cinquante-et-un départements de sept régions, le prestataire Adrexo va devoir s’expliquer. Selon le parquet, le directeur d’Adrexo devrait être entendu « très prochainement » dans cette affaire.

9% de plis électoraux non acheminés au premier tour

La société avait déjà été fortement critiquée lors du premier tour des élections régionales à cause des nombreux problèmes survenus lors de l’acheminement des professions de foi. Selon Adrexo, 9% des plis électoraux n’auraient pas été acheminés au premier tour. Elle a reconnu, dimanche 27 juin, avoir rencontré à nouveau « de nombreuses difficultés » lors du second tour. L’entreprise sera auditionnée ce mardi 29 juin devant la Commission des lois de l’Assemblée nationale pour expliquer ces « dysfonctionnements », qui ont empêché de nombreux citoyens de recevoir le programme des candidats se présentant aux élections.


Bas Pub