Régionales 2021 : plusieurs associations juives appellent à faire barrage au RN… et à la France insoumise - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 15 juin 2021

Régionales 2021 : plusieurs associations juives appellent à faire barrage au RN… et à la France insoumise

Trois associations juives majeures, parmi lesquelles le Crif, ont appelé hier, lundi 14 juin, les membres de leur communauté à se « mobiliser massivement » lors des élections régionales. Leur communiqué commun appelle également à faire barrage « aux extrêmes ».

Image/photo

Par : V.A.

J-5 avant le premier tour des élections régionales et départementales. Les jours passant, les sondages aussi, la perspective d’une victoire du Rassemblement national (RN) dans une ou plusieurs régions semble s’approcher. Dans les Hauts-de-France ou en Paca, les candidats RN pourraient par exemple tirer leur épingle du jeu – à tout le moins, suffisamment pour forcer leurs adversaires à faire « barrage ». Or, « faire barrage » est précisément l’objet d’un communiqué diffusé hier, 14 juin, par trois organisations juives dont le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), le Consistoire central et la FSJU (Fonds social juif unifié). Deux ennemis sont en premier temps identifiés par les signataires. C’est d’abord l’abstention contre laquelle le Crif et consorts entendent lutter, appelant « les électeurs à se mobiliser pour aller voter massivement les 20 et 27 juin ». Il ne s’agit cependant pas de voter n’importe quoi. « Les institutions juives appellent à faire barrage aux partis extrémistes qui mettent la République en danger », détaille le communiqué, qui explique ainsi que « les valeurs [du RN] abîment les valeurs républicaines ».

LFI dans le viseur

Les élections régionales de 2021 – et l’élection présidentielle de 2022 – seront toutefois marquées par un nouveau fait politique : la République a un nouveau diable. Jean-Marie Le Pen vieillissant, Marine Le Pen s’efforçant de faire plus système que le système, il fallait un nouveau repoussoir. C’est Jean-Luc Mélenchon qui occupe désormais ce rôle, de l’autre côté de l’échiquier politique. « Les institutions juives appellent également à ne pas apporter de voix à La France insoumise, dont les complaisances coupables affaiblissent également la République », écrivent les associations signataires. La faute au chemin engagé par le leader LFI depuis 2018, et à ses nombreux écarts de conduite : tolérance totale pour les pires dérives de la gauche, marche aux côtés d’islamistes notoires, propos complotistes, etc. RN ou LFI, peu importe donc aux yeux des institutions juives françaises : « Les solutions politiques aux problèmes que rencontrent les Français ne sont ni dans le rejet, ni dans l’exclusion, ni dans la complaisance clientéliste ».

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub