Régionales 2021 : un candidat LREM suspendu pour avoir « liké » des publications du RN, en Haute-Garonne (31) - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 3 juin 2021

Régionales 2021 : un candidat LREM suspendu pour avoir « liké » des publications du RN, en Haute-Garonne (31)

Un candidat sur la liste de la majorité présidentielle en Occitanie aurait affiché son soutien à un membre du RN il y a deux ans. Il a été suspendu par la tête de liste.

Image/photo

Par : V.A.

L’affaire a débuté par un « like ». Vincent Terrail-Novès, tête de liste de la majorité présidentielle aux élections régionales en Occitanie, a suspendu un de ses colistiers en raison d’un soutien au RN affiché sur les réseaux sociaux, indiquent nos confrères de La Dépêche ce mercredi 2 juin. Il s’agit d’Enzo Favaro, numéro trois sur la liste Nouvel élan de la majorité présidentielle, qui aurait « liké » des photos de Jordan Bardella, cadre du RN, sur les réseaux sociaux. Ces « likes » ont été émis il y a deux ans, en 2019, mais viennent de ressortir ce mercredi 2 juin à l’occasion de la campagne pour les élections régionales qui se tiendront les 20 et 27 juin prochains.

Une attaque en ordre

La liste de la majorité présidentielle a donc été la cible d’attaques de la part des membres du parti Les Républicains. « Nous condamnons fermement toute compromission de nos adversaires avec l’extrême droite et le double discours de la majorité présidentielle qui, faute de candidats crédibles, va jusqu’à recruter des soutiens du RN sur ses listes », explique Pierre Esplugas, porte-parole de LR en Haute-Garonne. « De notre côté, nous avons fait le choix de la clarté et du respect de nos valeurs pour tous les candidats qui composent notre liste. Jamais nous n’aurions accepté qu’un individu avec de telles convictions figure à nos côtés ».

Contacté par la rédaction de Valeurs Actuelles, Enzo Favaro considère qu’il s’agit d’une « affaire indigne », mais n’a pas souhaité s’exprimer. De son côté, la tête de liste de la majorité présidentielle réaffirme son choix d’écarter le candidat. « Je ne transigerai jamais avec les valeurs progressistes et républicaines qui sont les miennes », assure Vincent Terrail-Novès. Et de conclure : « Mon parcours et mon engagement politique en sont les témoins depuis de nombreuses années comme les citoyens qui me voient œuvrer au quotidien. En découvrant hier ces faits, j’ai pris la décision ferme et inflexible de suspendre Enzo Favaro qui ne participe donc plus à la campagne. »

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub