[TRIBUNE] Albertville : choc des civilisations au cœur des Alpes - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 14 juin 2021

[TRIBUNE] Albertville : choc des civilisations au cœur des Alpes

Candidat RN dans le canton d’Albertville (Savoie), Romain Sens s'inquiète de la progression irrésistible de l'islam et d'une banalisation des incivilités sur ce territoire naguère préservé.

Image/photo

Par : Romain Sens / V.A.

Canton d’Albertville 2, département de la Savoie, région Auvergne-Rhône-Alpes. Là comme ailleurs vont y avoir lieu les élections départementales et régionales. Le canton comprend une petite moitié d’Albertville, sous-préfecture à proximité du Mont-Blanc. Et quatorze petits et gros villages alentours.

Dans ces villages que j’ai arpentés pour y rencontrer le plus grand nombre d’habitants possible, on vit au paradis. Belles maisons rurales, jardins fleuris, vaches, tracteurs, champs, et la neige encore sur les sommets. L’ambiance est enchanteresse et les habitants systématiquement accueillants (les couleurs du Rassemblement National y sont manifestement appréciées). Le paradis cependant compte probablement moins d’habitations à système de surveillance perfectionnés, caméras, digicode et avertissements sur la présence de chiens de garde. Interpellé par cette débauche de dispositifs de protection, on reprend la voiture, pour essayer de comprendre.

Direction Albertville, à 15 minutes. Quartier Champs-de-Mars ou Val des roses. Les Français qui connaissent la réalité des zones périurbaines des grandes agglomérations savent à quoi s’attendre avec ces noms de quartiers. Plus ils évoquent la France d’avant, la France paisible et belle, plus la réalité nous plonge dans la France d’après. Celle d’aujourd’hui.

À Albertville, les tours atroces des années 1970 style Le Corbusier n’ont rien à envier à celles des banlieues. Des femmes voilées partout. Ces voiles islamiques qui, pour reprendre le mot d’Éric Zemmour, font des femmes des mosquées ambulantes. Des salafistes de plus en plus nombreux. Un nombre de fichés S à faire rougir les cités de Trappes ou de Vénissieux. Entre personnes d’origine turque on parle turc. Arabe entre gens d’origine maghrébine. Les immigrés d’origine subsaharienne y sont encore peu nombreux, mais il n’est pas rare d’y croiser des femmes africaines portant un long voile noir couvrant le corps jusqu’aux chevilles.

La ville connaît les mêmes problèmes de délinquance, de trafics et d’incivilités que toutes les zones urbaines de France. En tapant Albertville sur le site consacré à la qualité de vie des villes de France, les commentaires sont sans équivoque : « mauvaise ambiance dans la ville ».

Mais à Albertville, on est désormais passés à la phase 2 du « changement anthropologique » que connaît notre pays, selon les mots mêmes de notre cynique Président de la République. C’est désormais l’islamisme politique qui indique le futur en train de se dessiner.

L’association islamiste turque Millî Görüş, bien connue des Strasbourgeois qui voient se construire dans leur ville la plus grande mosquée d’Europe, est également à l’œuvre au cœur des Alpes. Alors qu’à Strasbourg la maire (EELV) s’agite pour pouvoir accorder à cette mosquée deux millions d’euros de subventions, à Albertville aussi on s’affaire à détruire l’identité savoyarde et française.

À Albertville, les islamistes turcs ont déjà « leur mosquée ». Cela n’a pas suffi. La construction d’une école attenante Millî Görüş vient d’être achevée. Sur les 1200 enfants albertvillois en âge d’être scolarisés, cette école a l’objectif d’en accueillir 400. Un tiers de la jeunesse albertvilloise sera donc éduquée selon les préceptes du Coran. Qui peut croire que, devenus adultes, ces jeunes adhèreront alors aux valeurs de la République ? On rappellera que, selon un sondage qui a fait grand bruit il y a quelques mois, 57% des jeunes Français de confession musulmane placent les règles de la charia avant celles de la République.

Le maire LR d’Albertville s’est fendu d’une tribune pour faire mine de déplorer que le droit français l’oblige à accepter la construction de cette école islamiste. Les mêmes LR qui ont codirigé avec leurs complices socialistes la déliquescence de la France depuis un demi-siècle. Hervé Gaymard, le chef de file LR en Savoie, qui a été ministre de Jacques Chirac. Laurent Wauquiez qui a été ministre de Nicolas Sarkozy. Tous ces Présidents, à droite au moment des élections, qui une fois élus font la même politique immigrationniste et mondialiste que la gauche. Laurent Wauquiez qui se présente à nouveau à la présidence du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, avec un colistier en troisième position qui fait campagne dans les mosquées pour obtenir les voix musulmanes. Partout en France la gauche et la droite négocient des têtes-de-pont islamistes contre des bulletins de vote.

Islamo-droitistes comme islamo-gauchistes ne doivent plus obtenir la confiance des électeurs français soucieux de conserver leur identité. Pour le Rassemblement national, l’identité de la France n’est pas un vain mot. Celle de ses provinces également. En Savoie et partout ailleurs, nous voulons que la France reste la France.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub