[VIDEO] Euro 2021 : une action de Greenpeace vire à la catastrophe en marge du match France-Allemagne - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 16 juin 2021

[VIDEO] Euro 2021 : une action de Greenpeace vire à la catastrophe en marge du match France-Allemagne

Quelques instants avant le coup d’envoi de France - Allemagne, mardi soir à Munich, un militant de Greenpeace qui tentait un coup d’éclat a failli s’écraser dans les tribunes presses de l’Allianz Arena. Deux personnes ont été légèrement blessées.

Image/photo

Par : V.A.

La France a parfaitement lancé son Euro, mardi 15 juin. Hier soir, dans une Allianz Arena (Munich) accueillant plus de 15 000 personnes, les Bleus ont disposé avec fermeté de leurs rivaux d’outre-Rhin. Si l’avant-match a été perturbé par la polémique autour de la génuflexion estampillée Black Lives Matter prévue par l’équipe de France, il aurait cependant également pu virer au drame absolu… et ne simplement pas avoir lieu. En cause ? Un activiste de Greenpeace, qui a entrepris d’atterrir sur le terrain pendant l’entraînement… au moyen d’un ULM aux couleurs de l’ONG. La voile de son engin volant faisait mention d’un message, « Kick out oil », littéralement « Dehors le pétrole ». Rien ne s’est pourtant passé comme prévu pour l’activiste écolo, relate RMC Sport. Sa voile s’est emmêlée aux câbles de la « Spider cam », cette caméra suspendue très haut au-dessus de la pelouse, permettant un angle de vue tout particulier sur le match. Perturbé dans sa chute, le pilote et son engin entament alors une descente à toute vitesse vers le public. L’ULM à la dérive manque d’ailleurs de violemment s’écraser sur la tribune presse, qu’il frôle finalement de justesse. Sa folle course s’arrête après un violent atterrissage sur la pelouse, heureusement sans conséquences pour son pilote, et sous le regard médusé des 22 joueurs.

Didier Deschamps (légèrement) blessé

Au cours de l’incident, deux personnes ont été largement blessées, dont un homme fauché lors du passage de l’ULM à proximité des tribunes. En conférence de presse, précise RMC Sports, Didier Deschamps a par ailleurs fait savoir qu’il avait une bosse, après qu’il a tenté de se mettre à l’abri de l’engin en rentrant sur son banc. Sans surprise, l’événement a mis l’UEFA dans une colère folle. « Cet acte inconsidéré – qui aurait pu avoir des conséquences très graves pour un grand nombre de personnes présentes – a blessé plusieurs personnes assistant au match qui sont désormais à l’hôpital », a fustigé l’organisation européenne dans un communiqué. De son côté, Greenpeace a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux, reconnaissant que « rien ne s’est passé comme prévu ». Alors que la première journée des matchs de poules s’est achevée hier soir, cette édition tardive de l’Euro 2020 semble décidément devoir subir un fort sous-texte politique : en quelques matchs, la question de la couleur de peau des Italiens, du nationalisme ukrainien, du genou à terre des équipes d’Europe de l’Ouest et, finalement, de l’écologie, auront marqué les spectateurs autant que le contenu des matchs.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub