[VIDEOS] Lorenzo tétraplégique après une agression : sa mère réclame “des réponses” au président Macron - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 30 juin 2021

[VIDEOS] Lorenzo tétraplégique après une agression : sa mère réclame “des réponses” au président Macron

Le 23 août 2020, le jeune Lozenzo avait été violemment frappé lors d’une bagarre à Lattes (Hérault). Il est depuis tétraplégique. Sa mère Elise Vera lance un nouveau cri d’alarme.

Image/photo

Par : V.A. | titre revu par: docjeanno.fr

« Pour que la justice ne soit pas l’injustice. » Elise Vera est la mère de Lorenzo. Dans la nuit du 23 au 24 août 2020, ce jeune homme de 19 ans avait été roué de coups sur un parking à Lattes, dans l’Hérault. Il avait été gravement touché aux cervicales, le rendant tétraplégique. Dans une séquence, notamment relayée par le vidéaste Rémi Gaillard, Elise Vera s’est adressé au président de la République, Emmanuel Macron. Elle a rappelé que cela fait dix mois que la vie de son fils Lorenzo « a basculé ». « Il est toujours à l’hôpital et nous vivons un calvaire », a-t-elle indiqué, silencieuse, en communiquant à travers des messages écrits sur de larges feuilles blanches.

« Les agresseurs sont libres »

Une information judiciaire est toujours en cours après cette violente agression. Les cinq agresseurs présumés avaient été interpellés, dans les jours qui ont suivi l’agression. Mais après avoir été placés en détention provisoire durant quatre jours, ils avaient finalement été libérés et placés sous contrôle judiciaire. « Les agresseurs, eux, sont libres », a déploré la mère de Lorenzo. Selon elle, « l’un (des suspects) a son papa qui travaille pour les services de l’Etat. Un autre, témoin, est élu à Lattes ». Elise Vera s’est alors interrogée dans la même vidéo : « Pourquoi sont-ils en liberté ? Pourquoi ne respectent-ils pas leur contrôle judiciaire ? Sont-ils protégés ? » Avant de réclamer « des réponses » à Emmanuel Macron.

Le père de l’un des suspects « a le bras long »

Depuis le drame, la mère de Lorenzo ne cesse de parler des faits sur les réseaux sociaux, racontant l’histoire de son fils et dénonçant l’identité des présumés agresseurs. Le groupe de jeunes a d’ailleurs porté plainte contre Elise Vera pour cette raison. Elle a choisi de communiquer sur les réseaux sociaux, car les médias auraient « fermé les portes » à la famille, passant sous silence l’agression de Lorenzo jusqu’à deux mois après les faits. Néanmoins, l’émission Crimes de Jean-Marc Morandini avait reçu la famille originaire de Peyrolles. « Ils ont tout bloqué, le père de B. (l’un des agresseurs présumé, ndlr) aurait le bras long de ce qu’on m’a dit », avait glissé la mère de la victime dans l’émission. Au bout de deux mois, la presse locale avait finalement commencé à joindre la famille.


Bas Pub