[VIDEO] Macron refuse toujours d’évoquer l’abstention et ses causes - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 28 juin 2021

[VIDEO] Macron refuse toujours d’évoquer l’abstention et ses causes

Interrogé par son rival Xavier Bertrand sur l’abstention, Emmanuel Macron a refusé d’y voir une responsabilité de la majorité.

Image/photo

Par : V.A.

Circulez, il n’y a (presque) rien à voir. Emmanuel Macron reste sur sa position évasive suite à des élections régionales et départementales qui, en plus d’un échec électoral pour son camp, ont été marquées par une abstention historique. Face aux caméras de BFMTV lors d’un déplacement dans les Hauts-de-France, lundi 28 juin, le président de la République a été interpellé par Xavier Bertrand, et s’est contenté de répéter son élément de langage sur la question : l’abstention est imputable à tous.

Pas de conséquences nationales

Emmanuel Macron a félicité Xavier Bertrand pour sa victoire aux régionales, tentant rapidement d’embrayer sur la question de l’investissement, thème de sa visite dans une usine de Douai. « Mais l’abstention… », a répondu son probable futur adversaire à la présidentielle. Visiblement mal à l’aise, le chef de l’Etat a répondu que « l’abstention dit beaucoup de choses. On aura tous à en tirer les conséquences ». Cela alors que la majorité et son leader rappellent depuis plus d’une semaine que les élections locales n’appellent pas de conséquences nationales.

Si aucun parti n’a en effet réussi à déplacer les foules, ce taux de participation historiquement bas, et en retrait de près de 25 points par rapport au second tour de 2015, reste un échec pour un président qui avait fait sien le devoir de « réconcilier » les Français avec la politique et leurs dirigeants. Une « promesse ratée », avait même reconnu le ministre-candidat Gérald Darmanin, au lendemain du premier tour. Rapporté au nombre d’inscrits, aucun parti ne peut prétendre avoir réuni une majorité aux élections. Mais dans le cas du parti présidentiel, le meilleur score au second tour est de 5,3 % des électeurs.


Bas Pub